07272017Headline:

Claude Koudou : “Ouattara, c’est fini! / Vers le terme d’un régime dictatorial…!”

 

La peur a changé de camp. Le régime barbare qui a divisé les Ivoiriens pour les soumettre, afin de les diriger par la terreur, connaît ses limites. Le pays est aujourd’hui assis sur un brasier. Tous les penseurs de la politique de Ouattara et ses exécutants qui sévissaient et méprisaient les Ivoiriens avec une suffisance et une arrogance inégalées, montrent ouvertement leurs inquiétudes.

Dans ce contexte, les démocrates doivent sans masques soutenir les mécontentements des populations. Ce pouvoir qui s’est isolé d’abord par son avènement et ensuite par sa pratique du pouvoir, est complètement disqualifié. Le pays est au comble d’une crise que Ouattara est plus que jamais incapable de résoudre. “Quand on ne peut pas diriger un pays, on démissionne.” Ces termes qui sont de lui, retentissent fortement dans notre mental aujourd’hui plus qu’hier.

Au crépuscule de son pouvoir, Ouattara vend le pays à la découpe sans aucune explication aux Ivoiriens. Les contrats léonins qui sont signés ici et là se font de façon monarchique et dans une opacité absolue.

Acculé, le pouvoir autoritaire d’Abidjan multiplie des parodies de procès pour attendrir des soutiens qui sont réduits à peau de chagrin à l’international. Les témoins que monsieur Ouattara a concoctés avec Fatou Bensouda, de par leurs témoignages, leur donnent des migraines.Nous observons tout simplement que monsieur Ouattara et son clan ont fait la démonstration de leur incompétence notoire. Seuls la corruption, la gabegie, la cupidité et les détournements de fonds constituent ce qu’ils connaissent de l’exercice du pouvoir. Monsieur Ouattara est tribaliste ; il rumine en permanence la haine. Aujourd’hui, il a convaincu ses alliés de ce qu’il n’est pas un homme d’Etat. Il ne peut pas rassembler les Ivoiriens. Une alternative doit se mettre en condition puisque le pays ne peut pas être suspendu à des incertitudes et paramètres qui constituent le socle des souffrances du peuple.

Même si nous sommes habitués aux méthodes opaques de Ouattara qui s’appuient toujours sur la corruption et l’entorse aux règles d’un Etat de droit, il faut dire que la mise sur la main de l’économie du pays de façon insolente, est scandaleuse. Ouattara préparerait-il son exil à coups de blanchiment des ressources de l’économie ivoirienne ? L’interrogation est à examiner avec toute la pertinence que requiert la discussion d’un tel sujet.

Les liens ci-dessous que chacun a peut-être déjà lus, ne sont qu’une illustration de la victoire qui doit sonner avec le peuple tout entier.

Claude Koudou

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

One Response to "Claude Koudou : “Ouattara, c’est fini! / Vers le terme d’un régime dictatorial…!”"

  1. Prince says:

    Vous avez la rage hein Pouah 😂😂😂
    Vous allez mourir dans ça

Leave a Reply

Submit Comment