01242017Headline:

Côte d’Ivoire-Ouattara fait le grand ménage, la CNC se renforce

conseil des ministres

Les tarifs pour l’électricité dévoilés
Le Conseil des ministres a dévoilé hier, mercredi 24 juin 2015, les nouveaux tarifs concernant l’électricité en Côte d’Ivoire. Cela, après l’augmentation annoncée il y a quelques temps par Alassane Ouattara. « Hausse du tarif de l’électricité : seuls 40 % des abonnés touchés », titre à sa Une Le Patriote. « Les petits consommateurs représentant 30% des abonnés subiront une hausse de 500 à 600 FCFA par mois. Les abonnés sociaux (abonnés basse tension) représentant 40% des abonnés ne subiront aucune hausse.Les gros consommateurs (30% des abonnés) et industriels(0,3%) subiront une hausse variable qui sera rendue publique ultérieurement », a indiqué le porte-parole du gouvernement selon le quotidien.
Pour sa part, Nord-Sud Quotidien se penche sur la date d’entrée en vigueur de ces nouveaux coûts. « Les nouveaux prix appliqués en juillet », titre en manchette le journal. « Annoncé pour juin par le président de la République, Alassane Ouattara, au cours d’une visite d’Etat à Odienné, c’est finalement à partir du 1er juillet que le relèvement tarifaire de l’électricité débute », indique le quotidien.
Quant à Le Nouveau Courrier, il critique l’adoption de cette mesure par le pouvoir ivoirien. « Malgré la grogne des Ivoiriens : Ouattara augmente le prix de l’électricité ». « Le régime continue plutôt à prendre des mesures impopulaires qui appauvrissent davantage les Ivoiriens ». Notons qu’outre cette mesure, le gouvernement a annoncé la dissolution de structures telles que le Fonds national de la Jeunesse (FNJ), l’AGEPE et l’ADDR, indique Fraternité Matin.

L’opposition ne veut rien lâcher
La Coalition nationale pour le changement (CNC) entend bien poser des problèmes au pouvoir d’Alassane Ouattara. Dans ce sens, cette plate-forme de l’opposition multiplie les actions afin de se renforcer. Le Temps fait notamment cas d’une réunion avec le candidat déclaré, Essy Amara. « Les choses bougent à la CNC : 50 mn de huis clos entre Sangaré et Essy Amara, hier », titre à sa Une le quotidien proche de l’opposition. « Au bout de 50 mn d’entretien, Essy Amara a rassuré Sangaré sur sa participation à la Coalition nationale pour le Changement (CNC) », souligne le journal. Quant à L’Expression, il s’intéresse au danger que représente la CNC pour le numéro 1 ivoirien. « Après la rencontre avec Hamed Bakayoko : le gros piège de la CNC à Ouattara », titre à sa Une le quotidien. Le journal fait cas du meeting annoncé par la CNC à la Place de la République. « Le premier clash viendra, sans nul doute, du meeting annoncé du jeudi 9 juillet. Mamadou Koulibaly Jean Enoch, Kablan Brou espèrent que ce rassemblement se tiendra à la Place de la République. Une place mythique qui a accueilli de nombreuses manifestations (…) En toute logique, ce meeting devrait être annulé », commente le quotidien.
Linfodrome.ci.

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment