09232018Headline:

Côte d’Ivoire: Ouattara reconduit tous les ministres PDCI en mission contre Bédié

Le nouveau gouvernement ivoirien tant attendu est connu depuis ce mardi. Les ministres PDCI du gouvernement sortant ont tous été reconduits. D’autres cadres du parti de Bédié ont également fait leur entrée.

Le cataclysme annoncé à cor et à cri pour la formation du nouveau gouvernement ivoirien n’aura finalement pas lieu. Le président Alassane Ouattara a effet signé un décret portant nomination des membres de la nouvelle équipe gouvernementale. Le constat qui saute d’office aux yeux, c’est que les ministres PDCI de l’ancien gouvernement ont tous été reconduits par le chef de l’Etat. D’autres cadres du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) ont par ailleurs fait leur entrée au gouvernement.

Et pourtant, le président Ouattara, président d’honneur du Rassemblement des républicains (RDR) avait indiqué, lors du congrès extraordinaire de son parti, le 5 mai dernier, qu’il ne formera son nouveau gouvernement qu’avec les formations politiques ayant adhéré au Parti unifié.

Qu’à cela ne tienne ! Alors que le parti d’Henri Konan Bédié avait décidé, lors de son Bureau politique du 17 juin dernier de reporter la question du parti unifié après la présidentielle de 2020, des ministres issus de son parti s’étaient rendus auprès de lui à Daoukro pour prêcher l’adhésion immédiate à la nouvelle entité politique. Face à son refus, le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani a créé, avec le soutien des ministres et autres cadres PDCI favorables au parti unifié, « Sur les traces d’Houphouët-Boigny », un courant au sein du vieux parti, qui est d’ores et déjà combattu en interne.

Aussi, dans ce nouveau gouvernement qui vient d’être proclamé, Alain-Richard Donwahi, Pascal Kouakou Abinan, Raymonde Goudou-Coffie, Siandou Fofana, Claude Isaac De, François Amichia, Thierry Tanoh et Jean-Claude Kouassi ont tous été reconduits, quitte à leur faire changer de poste. D’autres militants du parti septuagénaire ont par ailleurs faire leur entrée dans cette nouvelle équipe. Il s’agit notamment du Dr Aka Aouélé, Danho Paulin Claude, Félix Anoblé, pour ne citer que ceux-là.

Ces ministres ci-dessus mentionnés ne seraient-ils pas en réalité en mission pour mettre en minorité le président Bédié qui insiste pour faire d’un militant actif de son parti le candidat de la coalition RHDP à l’élection présidentielle de 2020 ?

Quoi qu’il en soit, jusqu’à cette échéance électorale, beaucoup d’eau aura certainement coulé sous le pont.

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment