07222017Headline:

Côte d’Ivoire: Pascal Affi N’Guessan a déposé sa candidature au nom du FPI

Affi

Le président du Front populaire ivoirien (Fpi) tendance opposée à celle du “Gbagbo ou rien”, Pascal Affi N’Guessan a déposé ce jeudi son dossier de candidature à la Commission électorale indépendante (CEI) pour l’élection présidentielle du 25 octobre, au moment où certains de ses camarades appellent les militants a un boycott du scrutin.

En dépit de cette division au sein du parti créé par Laurent Gbagbo, celui qui est accusé d’être un pion du pouvoir en place, reste, pour sa part, convaincu qu’il remportera l’élection face au président sortant, Alassane Ouattara pour apporter aux ivoiriens le changement qu’ils attendent.

“C’est un acte important qui est normal qui marque que le changement est en marche. Parce que cet acte est l’acte fondateur du changement dans la mesure où nous avons déposé cette candidature au nom du FPI gagner l’élection présidentielle d’octobre 2015 et apporter aux ivoiriens le changement qu’ils attendent,” a relevé sur place KOACI des propos du candidat.

Dixième candidat à déposer son dossier de candidature, depuis l’ouverture le 3 août dernier, le président du FPI a indiqué qu’il a plusieurs atouts pour remporter l’élection et a à l’occasion répondu à ses camarades qui militent pour un boycott du scrutin.

“Les élections sont une opportunité historique, démocratique pour obtenir le changement en Côte d’Ivoire et j’invite donc tous ivoiriens qui veulent le changement,(…) tous ceux qui veulent mettre fin à la situation inacceptable que nous vivons ici, mettre fin au drame que nous vivons. C’est pour cela qu’aucun ivoirien ne devrait bouder l’élection à venir (…) Le FPI est un grand parti. Tout le monde le connaît ici en Côte d’Ivoire comme en Afrique. Nous avons un bon programme, nous avons des idées. Nous savons ce que nous voulons pour la Côte d’Ivoire et nous savons que ce que nous voulons pour la Côte d’Ivoire, c’est ce que les ivoiriens attendent. Nous avons aussi un bon candidat qui connaît le terrain, qui connaît les ivoiriens et que les ivoiriens connaissent, qui a une expérience gouvernementale, qui est apprécié de la communauté internationale. Ce sont tous ces atouts qui font que logiquement, le FPI à travers le candidat Affi N’Guessan devait revenir au pouvoir le 25 octobre prochain,” a-t-il ajouté.

Accompagné de plusieurs membres de son bureau, notamment son directeur national de campagne, Pascal Affi N’Guessan a été reçu à la CEI avec la forte délégation qui l’accompagnait au son d’une fanfare et quelques militants qui avaient dressé haie et qui scandaient son nom. C’est dans cette même ambiance festive qu’il est reparti après avoir passé une heure environ au sein de la CEI.

Wassimagnon, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment