10182018Headline:

Côte d’Ivoire/PDCI: Bédié exécute le mot d’ordre de la JPDCI et punie 7 ministres issus de son parti; En voilà les raisons…

Le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, allié au pouvoir), Henri Konan Bédié a réaménagé jeudi son secrétariat exécutif sans sept ministres, issus de la formation, reconduits par le chef de l’Etat Alassane Ouattara dans le nouveau gouvernement formé le 10 juillet.

Le secrétariat réaménagé jeudi, compte 24 membres contre 30 auparavant, selon la liste ci dessous.

Jusque-là, membres du secrétariat exécutif du PDCI, les ministres Kobenan Kouassi Adjoumani (Ressources halieutiques), Thierry Tanoh (Pétrole), Fofana Siandou (Tourisme), Raymonde Goudou Coffie (Modernisation de l’Administration), Alain Richard Donwahi (Eaux et forêts), Claude Isaac Dé (Economie numérique), Amédée Koffi (Equipements routiers), n’ont pas été reconduits de même que l’ex-député Augustin Silué Kagnon.

Vingt-deux personnalités dont le secrétaire exécutif Maurice Kacou Guikahué, le maire du Plateau (centre des affaires) Noël Akossi Bendjo et l’ex-porte-parole Jean-Louis Billon, ont été maintenus à leurs postes.

Deux personnalités, Ange Isaac Aka Appia (chargé des nouvelles adhésion) et Bernard Ehouman (chargé des études et de la prospective) font son entrée au sein du secrétariat exécutif.

Mercredi, les jeunes du PDCI avaient exigé “la démission de tous les ministres PDCI du secrétariat exécutif” et demandé à M. Bédié de “sanctionner (ces) cadres dissidents”, deux jours après l’assemblée générale constitutive du parti unifié, à laquelle ils ont tous assisté, en dépit de la mise en garde du président du parti.

“La JPDCI demande des sanctions à l’encontre des cadres dissidents” de son parti,le PDCI-RDA avait déclaré M. Kouakou, réclamant la sortie”du bureau exécutif de tous les ministres présents à l’hotel Ivoire” dans le cadre du parti unifié RHDP.

Selon le président de la JPDCI, “l’alliance RHDP n’existe plus” et appelle à la reforme totale de la commission indépendante électorale(CIE)

Henri Konan Bédié avait indiqué que son parti n’était “pas concerné” par cette rencontre et appeler ses militants à ne pas y participer.

La quasi-totalité des membres du gouvernement issus du PDCI, dont ces ministres, qui n’ont pas été reconduits au sein du nouveau secrétariat exécutif, étaient tous présents à la cérémonie.

Le 17 juin, le PDCI a “endossé” la signature fin avril de l’accord politique pour la création du parti unifié et reporté l’examen des textes à son prochain congrès prévu après la présidentielle de 2020, à l’issue d’un bureau politique.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment