04192021Headline:

Côte d’Ivoire: Pierre yourougou offre une ambulance à un centre de santé

Pierre Yourougou, candidat du parti présidentiel, le RHDP à Jacqueville aux législatives du 6 mars prochain, a offert une ambulance ce mercredi 24 février 2021 à 10 heures, au centre de santé de Addah, village de son épouse et de son père adoptif.

Selon lui, cette ambulance vient mettre un terme aux décès des chefs de village évacués tardivement. Le contraste est éloquent car cette ambulance était destinée selon le projet d’impact rapide, initié par le gouvernement ivoirien, au village de Adessé, carrefour de tous les villages de l’île Deblay. Le malaise est profond dans la localité.

Fini la valse des discours officiels sous les caméras de la télévision nationale, la RTI, les nuages se dissipent autour du don d’une ambulance par le candidat du RHDP, Pierre Yourougou à Addah. De sources concordantes, l’on apprend qu’il s’agit de la même ambulance destinée au village de Adessé dans le cadre du volet santé du projet gouvernemental d’impact rapide initié par le regretté Premier ministre Amadou Gon Coulibaly.
En effet, ce projet qui se chiffre à 800 millions Frs Cfa était destiné à la région des Grands Ponts (Jacqueville, Dabou, Grand Lahou).

Les grands volets sont l’Education (200 millions Frs Cfa), la Santé (210 millions Frs Cfa), l’Eau potable (38 millions Frs cfa), les voiries (150 millions Frs cfa), les équipements communautaires et les activités pour les femmes et les jeunes (85 millions Frs Cfa)…

Dans le département de Jacqueville, une répartition équitable avait été établie suite aux doléances des populations et pour assurer l’équité entre les peuples Aladjan, Ahizi et Avikam qui constituent les 3A.

Ainsi, le peuple Aladjan avait comme projet prioritaire la construction de la gare routière (en finition) et la construction d’un foyer pour les femmes. En pays Ahizi, l’un des problèmes épineux était l’achèvement de la résidence du sous-préfet. Là encore, le projet a été réalisé. Les clés de la résidence seront bientôt livrées au sous-préfet. Enfin, une ambulance était prévue pour mettre un terme à la souffrance des populations en général et des femmes en période d’accouchement en particulier. Le montant de cette ambulance s’élève à 35 millions Frs Cfa.

C’est là que le bât blesse car l’attente de cette ambulance se fait très longue. Renseignements pris auprès de la présidence de la République : un ministre a l’a prise. Contacté, le ministre Esmel Emmanuel Essis n’a pas connaissance de cette information. Une main obscure s’est donc emparée de l’ambulance pour l’offrir au candidat Pierre Yourougou qui en fera don, sous les caméras, au village de son épouse et père adoptif : Addah.

La joie des populations de Addah contraste avec la colère et la déception de celles de Adessé. Cette erreur monumentale, à des fins politiciennes, finit par créer de grosses frustrations. Ce qui devait être évité.

« C’est une injustice flagrante. C’est le détournement qu’on ne peut pas accepter. Les dons viennent du chef de l’Etat et ont été repartis à partir des difficultés des populations matérialisées par leurs doléances. Mais au nom des intérêts et alliances politiques, les dons sont détournés. Nous allons protester par nos moyens. Les chefs des villages Avikam ont boycotté cette cérémonie. Nos cadres n’y ont pas été conviés. », se plaint Lokofo Marcel, premier adjoint au maire de Jacqueville.

Le mis en cause, Pierre Yourougou, candidat du RHDP, n’a pas daigné répondre à nos coups de fils (de 10 h à 18 h 30) ainsi que messages (sms et Whatsapp). Nous y reviendrons.

Operanews

Comments

comments

What Next?

Recent Articles