12102016Headline:

Côte d’Ivoire: «Plébiscite»,Ouattara gagne sans convaincre et s’auto congratule au conseil des ministres

voter-vide

Le projet de nouvelle Constitution présenté par le président Ouattara a été adopté au référendum du 30 octobre dernier. Ainsi la Côte d’Ivoire commence une nouvelle vie sous sa 3ème République. Seulement voilà, le « Oui » a été plébiscité, sans oublié que l’opposition ivoirienne a réussi son pari, celui du boycott actif.

C’est sans que le « oui » l’ait emporté face au « Non » lors des élections référendaire du 30 octobre. La commission électorale indépendante (CEI) a annoncé une victoire du « Oui » à 93.42% sur un taux de participation de 42.42%. C’est-à-dire, que moins de la moitié des ivoiriens ont voté. Pour l’opposition, cela constitue une preuve de plus que le président Ouattara, n’est pas soutenu par les ivoiriens. Elle accuse la CEI d’avoir gonflé les chiffres concernant le taux de participation. L’opposition affirme que seulement 5ù des ivoirien ont voté lors de l’élection référendaire du 30 octobre dernier.

“Un oui confortable. Un plébiscite. Mais difficile, vu le taux de participation : 42,42 %. Il y a donc tout le reste des Ivoiriens qui n’est pas d’accord, même s’il ne l’a pas exprimé dans les urnes” affirme l’analyste du quotidien burkinabé, Aujourd’hui au Faso. Evidence, les arguments  et bruyante campagne de l’opposition pour le boycott ont porté leurs fruits. “C’est moins ce référendum que les clauses crisogènes de la nouvelle Constitution qui pourraient expliquer le relatif suivi du boycott, prôné par les deux coalitions de l’opposition” poursuit l’analyste politique, intervenant dans les colonnes du journal Ouagalais.

La Côte d’Ivoire fera donc entrer dans sa IIIe République. Seulement voilà,  le président Ouattara et son entourage savent que cette victoire est sans gloire.

Christ Boli

webnews

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment