12102016Headline:

Côte d’Ivoire: Plus 600 passeports diplomatiques volés au ministère de Charles Diby

diby koffi charles

Mettre fin à la prolifération des anciens passeports non biométriques qui ont porté un coup à la crédibilité de la Côte d’Ivoire à l’extérieur, voici, entre autres raisons de la décision de supprimer les passeports diplomatiques et de service non biométriques. Lesquelles raisons, été expliquées, hier, au cours d’une conférence de presse par le ministère d’Etat, ministère des Affaires Etrangères, en charge de ces documents officiels à la salle des banquets dudit ministère. L’ambassadeur Jeanne Guéhé, directrice de l’information et de la communication du ministère d’État et porte-parole du ministère des Affaires étrangères, entourée du secrétaire général, son excellence Claude Beké Dassys, du chef de Cabinet, son excellence Sissoko Kani, de l’ambassadeur Kalou Emmanuel, directeur de Cabinet, et de Bogui Yapo, directeur des affaires juridiques et consulaires, a révélé que durant la crise postélectorale, un nombre important de carnets vierges de passeports diplomatiques et de service non biométriques a disparu après le saccage des locaux dudit ministère. «286 passeports de service et 603 passeports diplomatiques vierges ont disparu. Ce qui a occasionné une fraude. Mais les enquêtes sont en cours pour en retrouver les auteurs», a-t-elle indiqué. Ainsi, le nombre de passeports de service et diplomatiques en circulation était de 6400. C’est donc pour maîtriser le flux de ces passeports officiels délivrés depuis cette période qu’un décret a été pris en 2012 en conseil des ministres pour fixer les modalités de délivrance des passeports diplomatiques biométriques à puce électronique et les passeports de service biométriques à puce électronique. Le nombre et la qualité des personnes bénéficiaires de ces documents officiels sont désormais redimensionnés. «Du 31 août 2012 au 30 mars 2015, ce sont environ 11 000 passeports officiels qui ont été délivrés par le ministère d’Etat, ministère des Affaires Etrangères», a précisé son excellence Jeanne Guéhé. Pour le secrétaire général dudit ministère, Claude Beké Dassys, ce changement n’est nullement une chasse aux sorcières mais un redimensionnement de ces passeports officiels pour redorer le blason de la Côte d’ Ivoire. Faut-il le rappeler, les passeports de service à puce électronique ont une validité d’un an renouvelable et les passeports diplomatiques à puce électronique ont une durée de trois ans renouvelable.

Le Nouveau Réveil

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment