02262024Headline:

Côte d’Ivoire : Plus de 5 000 cas de VBG signalés en 9 mois

En Côte d’Ivoire, ce sont au total 5 360 cas de Violences basées sur le genre (VBG) qui ont été signalés de janvier à septembre 2023. L’information a été portée le mardi 21 novembre 2023 par Josiane Bessi, la directrice du Programme national de lutte contre les VBG.

Les VBG, “une réalité tangible en Côte d’Ivoire”

Invitée de la tribune “Tout savoir sur” du mardi 21 novembre 2023, Josiane Bessi a fait savoir que “la VBG est une réalité tangible en Côte d’Ivoire”. La première responsable du Programme national de lutte contre les VBG a soutenu qu’en Côte d’Ivoire pour la période de janvier à septembre 2023, 5 360 cas de Violences basées sur le genre ont été signalés.

“Selon le système national de collecte de données VBG 2022, ce sont 7 919 cas qui ont été rapportés et pris en charge. De janvier 2023 à septembre 2023, nous avons répertorié 5 360 cas de VBG pris en charge”, a-t-elle soutenu.

Rappelant qu’il existe six types de Violences basées sur le genre (le viol, l’agression sexuelle, l’agression physique, le mariage précoce, le déni de ressources, d’opportunités ou de service et la maltraitance psychologique), l’invitée de la conférence de presse hebdomadaire du CICG (Centre d’information et de communication gouvernementale) a indiqué qu’en 2022, 400 cas de VBG ont été portés devant les autorités judiciaires.

Par ailleurs, ajoute-t-elle, selon l’enquête démographique et de santé révèle que 26 % des femmes de 15 à 49 ans ont subi des actes de violences physiques depuis l’âge de 15 ans.

En 2016, 36,7 % des femmes âgées de 15 à 49 ans et 10,9 % de filles âgées de 0 à 14 ans ont été excisées, note-t-elle. Pour lutter contre ce fléau, le gouvernement ivoirien a pris de textes novateurs et d’initiatives au niveau politique, législatif et programmatique.

What Next?

Recent Articles