12142018Headline:

Côte d’Ivoire: Plusieurs blessés dans des heurts qu’il y a eu entre étudiants et des gardes pénitentiaires à Bouaké.

Des échauffourées en éclaté mercredi soir entre des étudiants et des gardes pénitentiaires de Bouaké (Centre ivoirien, ex-fief de la rébellion), après que les premiers aient passé à tabac un gardien de prison, a-t-on appris.

Des tirs ont été entendus vers 20H00 (GMT et locale). Des éléments de la police ont été déployés sur les lieux, a confié la même source sans autres précisions.

Bilan de ces affrontements, huit étudiants ont été blessés dont quatre par balle, avec des gardes pénitentiaires, dans le Centre de la Côte d’Ivoire, a appris Afrique sur7 auprès d’une source sécuritaire.

Les habitants de deuxième grande ville de Côte d’Ivoire (Bouaké) ont été surpris d’entendre des coups de feu, dans la soirée de mercredi, autour de 20 h vers le camp pénal, la prison de la ville.

Pour l’heure, aucune version officielle n’a été donnée. Mais, selon des témoins sur place, tout serait parti d’une altercation entre un étudiant et un garde pénitentiaire. Les étudiants, plus nombreux, auraient passé à tabac le gardien de prison.

C’est donc au moment des représailles des gardes pénitentiaires que l’affrontement est né. Le calme serait revenu après l’intervention des forces de sécurité dont le Centre de coordination des opérations décisionnelles (CCDO).

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment