01172018Headline:

Côte d’Ivoire /Plusieurs chefs militaires et paramilitaires promus à des grades supérieurs /decouvrez la liste ….

 

Plusieurs chefs des armées ivoiriennes sont promus à des grades supérieurs par le président de la République, chef suprême des Armées, a fait savoir le porte-parole du gouvernement, Bruno Koné à l’issue du dernier conseil des ministres tenu mercredi à Yamoussoukro.

 

Ainsi, le chef d’Etat-major général des armées (CEMA), Touré Sékou, est nommé dans le grade général de corps d’armée. Il était auparavant général de division des armées.

Le commandant supérieur de la gendarmerie nationale, Kouakou Kouadio Nicolas, passe de général de brigade au grade de général de division.

Le président de la République a également signé, au titre des mesures individuelles, plusieurs décrets portant nomination et promotion aux grades d’officiers généraux, d’officiers supérieurs et d’officiers des forces armées de Côte d’Ivoire, de la gendarmerie nationale et de la police nationale.

Sont promus au grade de général de brigade, le colonel-major Yao Dolo N’Dri Athanase, médecin-directeur de la Santé et des Actions sociales des armées, le colonel-major Koné Adama, attaché de défense de la Côte d’Ivoire en France, le colonel-major Koffi N’Guessan Alfred chef d’État-major de l’armée de l’air, et le colonel-major Namori Karamoko, adjoint au chef d’Etat-major particulier du chef de l’Etat.

L’inspecteur général de la police Cissé Lanciné, directeur de cabinet adjoint du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, est nommé administrateur général de police nationale. L’inspecteur général des services de la police nationale Dja Blé Joseph est également promu dans le grade d’administrateur général de police, le commissaire divisionnaire major Kouyaté Youssouf, directeur général de la police nationale, est nommé contrôleur général de police.

Par ailleurs, au titre de l’année 2018, le président de la République vient de signer des décrets portant inscription au tableau d’avancement et promotion des officiers supérieurs des forces armées de Côte d’Ivoire (FACI), de la gendarmerie nationale et de la police nationale, a signalé le porte-parole du gouvernement.

AIP

 

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment