03262017Headline:

Côte d’ivoire: Police secours d’Hamed Bakayoko-Une initiative des Facebookers “Police Secours”, Du virtuel au réel

Hamed Bakayoko Onu

C’est en présence du ministre de l’intérieur et de la sécurité, que le Contrôleur de la police, le Général Brédou Mbia a fait l’annonce de l’instauration de la « Police Secours », une nouvelle unité de la police nationale désormais chargée d’intervenir singulièrement dans les cas d’urgences.

Cette inspiration est encouragée par le District d’Abidjan. Le Gouverneur Beugré Mambé a, en guise de soutien, a offert 13 véhicules de type 4*4 à ce détachement spécial pour « une police plus opérationnelle ».

Assurément, les attentes sur le terrain sont grandes. A cet effet les populations ivoiriennes avaient d’elles même pris le taureau par les cornes en créant via le réseau social Facebook un groupe d’échanges sur les réalités sécuritaires en Côte d’ivoire dénommé «Police Secours ».

Les cris et soupirs des internautes et de l’ensemble des populations commencent davantage à trouver une oreille attentive à travers cette police mobile qui doit promptement intervenir dans les cas d’urgences au niveau des treize (13) communes de la capitale économique.

Plusieurs vies humaines et autres situations nécessitant une intervention rapide ont précédemment été solutionner depuis la toile grâce au groupe «Police Secours  ».

Une pièce d’identité égarée, une personne en détresse, un accident constaté, un cas suspect répété sont transmis sur la plateforme «Police Secours » avec la codification appropriée et un sens prononcé de la responsabilité.

C’est à croire que la solidarité et le civisme des populations est une intelligence immanquablement nécessaire à la gouvernance de l’autorité. De telles initiatives bénévoles sont « à féliciter » disent la plupart des utilisateurs du web.

Du virtuel au réel, cette nouvelle unité de la police constituée depuis ce Lundi 27 Juin, doit être la continuité d’une excellente initiative entamée pour la promotion de la vie et de la dignité humaine.

Selon le Ministre de la Sécurité, Hamed Bakayoko, « chaque fois que la police ivoirienne a été dotée de moyens, elle s’est montrée à la hauteur de sa tâche ».

Le numéro vert, 170, reste ouvert 24h/24 et 7jrs/7 en cas de besoin réel d’assistance.

Saxum Willy, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment