10162018Headline:

Côte d’Ivoire, Politique: Un remaniement ministériel annoncé en Mai

 

Le remaniement ministériel, dont il est question depuis quelque temps, est annoncé pour le mois de mai 2018.

C’est du moins ce que rapporte Jeune Afrique, dans sa toute dernière publication de cette semaine. Le confrère lève, en effet, un coin du voile sur les considérations qui coincent ce remaniement ministériel dont la presse se fait l’écho depuis un moment. A en croire notre source, Alassane Ouattara tarde à rendre public le gouvernement retouché, en raison des « querelles de ménage » entre Bédié et lui. Le confrère parle plus exactement d’ « incertitudes » qui planent sur l’alliance Rhdp ; le président du Pdci exigeant que son cadet clarifie sa position sur l’alternance en 2020.

Une attitude qui provoque l’ire de Ouattara, lequel attend donc d’y voir plus clair dans les intentions réelles de son allié du Pdci, avant de procéder au remaniement tant attendu. De toute évidence, la configuration du futur gouvernement remanié sera fonction de la clarification ou non de la position du parti de Bédié, au sein de la coalition au pouvoir. Au cas où le Pdci viendrait à afficher clairement son intention de réclamer l’alternance pour 2020 ou même rejeter officiellement le parti unifié, Ouattara pourrait lui faire payer son « désapparentement ».

Soit en éjectant du gouvernement des ministres issus de ce parti, soit en réduisant significativement leur nombre, soit en arrachant au Pdci des portefeuilles ministériels stratégiques. Aussi, attend-il d’y voir plus clair dans le jeu du parti septuagénaire avant d’annoncer le gouvernement remanié. Déjà, il a donné un signal fort à Bédié en ne nommant pas un cadre issu de son parti pour assurer l’intérim du ministre Jean-Claude Brou, sorti du gouvernement pour aller occuper la présidence de la Commission de la Cedeao.

Pour le remplacer, Ouattara a opté pour un cadre issu des rangs de son parti, Souleymane Diarrassouba, qu’on dit proche du Premier ministre Amadou Gon. Au dire du confrère, c’est là une façon de « mettre la pression » sur le président du Pdci. Dans tous les cas, assure la même source, la fumée blanche est attendue pour début mai. Wait and see.

SOURCE: linfodrome

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment