07232019Headline:

Côte d’Ivoire: « Pour 2020, il faut un choix judicieux : celui de la continuité dans la gouvernance de la Côte d’Ivoire au lieu de l’alternance », propose Me Konaté Aly Badara

Le Centre culturel Womiengnon a abrité, récemment, un conclave du mouvement Les Libéraux pour la renaissance et le développement (Lrd), en vue de se prononcer sur les prochaines élections électorales.

« Pour 2020, il faut un choix judicieux : celui de la continuité dans la gouvernance de la Côte d’Ivoire au lieu de l’alternance », propose Me Konaté Aly Badara, président national dudit mouvement.

Il a ensuite justifié le choix porté sur la ville de Korhogo pour abriter ce conclave dont le thème est : «La continuité de la gouvernance Alassane Ouattara : les conditions de la réalisation de l’engagement ».

« C’est à Korhogo que la construction de la Côte d’Ivoire moderne a commencé. Avec l’historique pacte entre Félix Houphouët-Boigny et le patriarche Peleforo Gon Coulibaly. C’est ici, en 1990, lors de la naissance du multipartisme en Côte d’Ivoire, que la gauche démocratique d’alors s’était réunie. Korhogo est donc un héritage et nous y sommes pour prendre notre part avant de sillonner tout le pays », renseigne-t-il. Et d’ajouter : « Certains leaders politiques ne parlent que d’alternance. Le pouvoir n’est pas une tontine. Le vrai problème des Ivoiriens, c’est comment avoir accès à l’eau, à l’électricité, à l’éducation, aux soins, aux infrastructures socio-économiques et non une guerre de positionnement ».

Dans le prolongement de l’année du social décrétée par le Président de la République, Alassane Ouattara, ce mouvement a offert à plusieurs jeunes de la région, 100 prises en charge de permis de conduire et 300 bourses de formation pour un emploi.

Une initiative qui a été saluée par Koné Lacina Coordo, secrétaire départemental du Rhdp, par ailleurs vice-président de l’Assemblée nationale.

Lire sur connectionivoirienne

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment