09202018Headline:

Côte d’Ivoire: Pour la nouvelle plateforme politique de Bédié; Qui seront les potentiels animateurs de celle-ci ?

En annonçant qu’il se retirait du processus de création du parti unifié voulu par le président Alassane Ouattara, le 8 août, Henri Konan Bédié a déclaré son intention de créer une nouvelle plateforme politique. Qui seront les potentiels animateurs de celle-ci ?

Le 9 août, quand Pascal Affi N’Guessan lit le communiqué d’Henri Konan Bédié, il contient difficilement sa joie. Le président du Front populaire ivoirien (FPI de Laurent Gbagbo, divisé en deux camps rivaux) savoure chaque mot de ce texte qui annonce la rupture de l’alliance entre Bédié et Ouattara, nouvellement élu à la tête du parti unifié du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, mouvance présidentielle).

Pascal Affi N’Guessan prend son téléphone et obtient aussitôt un rendez-vous avec le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI). Le jour même, dans l’après-midi, les deux hommes échangent sur certains points discutés lors de rencontres précédentes. Pascal Affi N’Guessan rêvait d’une alliance, mais, à cette étape, Henri Konan Bédié préfère une organisation moins contraignante.

« Le PDCI-RDA se réserve le droit de promouvoir une plateforme de collaboration avec les Ivoiriens qui partagent sa vision d’une Côte d’Ivoire réconciliée et soucieuse des droits, des libertés et du bien-être de ses populations », avait écrit Bédié dans son communiqué. « Rien ne s’oppose à ce que dans une plateforme comportant toutes les forces vives de la Nation, dont les partis politiques, le PDCI et le FPI se retrouvent ensemble », a-t-il ajouté le lendemain.

Collaboration avec la plateforme de l’opposition

S’il est certain que Pascal Affi N’Guessan sera un membre fondateur de la future plateforme, dont la mise en place est prévue en octobre, il n’est pas acquis que la branche du FPI conduite par son rival Aboudramane Sangaré – renforcé par le soutien de Simone Gbagbo, suite à sa libération – l’intègre. Des contacts ont certes été établis entre des membres du bureau politique du PDCI et certains barons proches de Sangaré, en l’occurrence Boubakar Koné, mais ceux-ci sont restés informels…

Retrouvez la suite de cet article sur jeuneafrique.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment