08212017Headline:

Côte d’Ivoire –Pourquoi 2 hélicoptères d’attaque de l’ONU-ci font un exercice de tirs au canon de 30 mm

un avion

Extraits de la retranscription du point de presse de l’onuci du 11 décembre 2014

(…) Durant la quinzaine écoulée, la Force de l’ONUCI a effectué au total 2722 patrouilles terrestres et aériennes depuis le 27 novembre. Les rencontres planifiées de la force de l’ONUCI, de la force Licorne et des Forces Républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) se poursuivent. La rencontre se tient actuellement ici, au quartier général de l’ONUCI à Sébroko. La dernière rencontre a eu lieu le mardi 02 décembre 2014 au Quartier Général des FRCI. Ces rencontres sont l’occasion pour les chefs des trois forces de convenir du renforcement de leurs moyens d’action pour assurer une meilleure couverture sécuritaire du pays, cela, après un aperçu global sur les derniers évènements sécuritaires sur l’ensemble du territoire.

Au plan opérationnel et dans le cadre du renforcement de ses capacités, la force de l’ONUCI poursuit ses activités normales d’entraînement et de formation de son personnel à travers des exercices militaires de différentes envergures, dans le cadre de la protection civile.

Un exercice de tir au canon de 30 mm à partir de deux hélicoptères d’attaque MI-24 a été réalisé hier 10 Décembre 2014, au champ de tir LOMO NORD au sud de Yamoussoukro. Dans cette même logique d’entrainements, le 16 décembre 2014, le bataillon sénégalais qui constitue la Force d’Intervention Rapide, effectuera un exercice à court préavis pour une intervention simulée dans l’Ouest de la Côte d’Ivoire.

Sur le plan civilo-militaires, la Force de l’ONUCI a distribué 413.000 litres d’eau potable aux populations des localités connaissant une pénurie dèeau (…)

RETRANSCRIPTION DU POINT DE PRESSE DE L’ONUCI DU 11 DECEMBRE 2014

Kadidia Ledron (Porte-parole de l’ONUCI): Mesdames et messieurs, bienvenue à ce point de presse hebdomadaire de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI). Je salue tous les auditeurs d’ONUCI fm, qui nous écoutent dans les différentes régions du pays. Vous pouvez également retrouver et suivre les activités de la mission sur notre site www.onuci.org et notre compte Twitter @ONUCINFO .

Je voudrais commencer par les activités de la Représentante spéciale, du Secrétaire général des Nations Unies pour la Côte d’Ivoire et Chef de l’ONUCI.
Mme Aïchatou Mindaoudou était sur le terrain hier le 10 décembre, plus précisément à Gagnoa, à 288 kilomètres d’Abidjan, où elle a décoré 89 officiers de police ressortissants de 14 pays différents et 868 casques bleus du 21e contingent nigérien de l’ONUCI.
Le 1er décembre, Mme Mindaoudou a accompagné le Secrétaire général adjoint de l’Organisation des Nations Unies chargé des Opérations de maintien de la paix, M. Hervé Ladsous, pendant sa visite de travail d’un jour à Abidjan. Au cours de sa visite, M. Ladsous a rencontré respectivement le Président de la Commission Électorale Indépendante (CEI), M. Youssouf Bakayoko, le Premier ministre ivoirien, M. Daniel Kablan Duncan, le Ministre d’État, Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, M. Hamed Bakayoko, le Ministre auprès du Président de la République, chargé de la Défense, M. Paul Koffi Koffi, et le Chef d’État-major général des Forces Républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI), le Général Soumaïla Bakayoko.

Du 18 au 19 décembre, la Représentante spéciale prendra part à une plateforme d’échange organisée par la mission onusienne, à Grand-Bassam portant sur le thème suivant : « l’engagement des jeunesses, des femmes et des chargés des élections des partis et groupements politiques et de la société civile en faveur d’un environnement électoral apaisé en Côte d’Ivoire». Cette plateforme de concertation est destinée aux chargés des élections, aux femmes, et aux jeunes des partis et groupements politiques et à la société civile. J’en profite pour inviter les médias à cette cérémonie et à se rapprocher de notre service des relations avec les medias pour plus de détails.
Dans la même veine, du 11 au 12 décembre 2014, à San-Pedro, les élus et cadres du Bas Sassandra sont conviés, à réfléchir sur leur contribution à la création des conditions propices à la consolidation de la paix, au renforcement de la réconciliation intercommunautaire et au développement local. Ce séminaire se déroulera en présence du Représentant Spécial Adjoint de l’ONUCI, M. Mbaye Babacar Cissé.

Je voudrais à présent vous parler de la situation sécuritaire générale dans l’ensemble du pays qui est relativement calme et sous contrôle. Durant la quinzaine écoulée, la Force de l’ONUCI a effectué au total 2722 patrouilles terrestres et aériennes depuis le 27 novembre.
Les rencontres planifiées de la force de l’ONUCI, de la force Licorne et des Forces Républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) se poursuivent. La rencontre se tient actuellement ici, au quartier général de l’ONUCI à Sébroko. La dernière rencontre a eu lieu le mardi 02 décembre 2014 au Quartier Général des FRCI.
Ces rencontres sont l’occasion pour les chefs des trois forces de convenir du renforcement de leurs moyens d’action pour assurer une meilleure couverture sécuritaire du pays, cela, après un aperçu global sur les derniers évènements sécuritaires sur l’ensemble du territoire.
Au plan opérationnel et dans le cadre du renforcement de ses capacités, la force de l’ONUCI poursuit ses activités normales d’entraînement et de formation de son personnel à travers des exercices militaires de différentes envergures, dans le cadre de la protection civile.
Un exercice de tir au canon de 30 mm à partir de deux hélicoptères d’attaque MI-24 a été réalisé hier 10 Décembre 2014, au champ de tir LOMO NORD au sud de Yamoussoukro. Dans cette même logique d’entrainements, le 16 décembre 2014, le bataillon sénégalais qui constitue la Force d’Intervention Rapide, effectuera un exercice à court préavis pour une intervention simulée dans l’Ouest de la Côte d’Ivoire.
Sur le plan civilo-militaires, la Force de l’ONUCI a distribué 413.000 litres d’eau potable aux populations des localités connaissant une pénurie dèeau.

De son côté, la police de l’ONUCI communément appelée UNPOL, poursuit son accompagnement à la Police et à la Gendarmerie ivoiriennes, notamment dans les domaines de la Protection des Populations Civiles, de l’Ordre Public, du Renforcement de Capacités, de la Réforme et Restructuration, ainsi que du Mentorat et de la Colocation. Ainsi, au cours des quinze derniers jours, les UNPOL ont organisé au total 84 sessions de mentorat et de formation au profit de plus de 1300 Policiers et Gendarmes ivoiriens, y compris un (01) séminaire sur le VIH-SIDA au profit des élèves sous-officiers de l’Ecole de gendarmerie Abidjan.
Durant ces deux dernières semaines, elle a effectué 1646 patrouilles simples, mixtes et conjointes sur toute l’étendue du territoire ivoirien. Les forces de sécurité poursuivent leur coopération au niveau des frontières en continuant d’assurer une veille opérationnelle permanente.

J’en viens à présent aux activités du Service de Lutte Anti-Mines des Nations Unies (UNMAS) qui, dans le cadre du mandat de l’ONUCI, continue d’apporter son soutien technique aux opérations de désarmement et démobilisation sur tout le territoire ivoirien. En soutien aux autorités nationales, UNMAS rassemble, enregistre, sécurise et élimine les armes, et détruit si nécessaire les restes explosifs de guerre. Dans ce cadre, UNMAS a appuyé les FRCI qui ont transféré avec succès leurs munitions vers le dépôt de munitions construit à Séguéla en janvier 2014.

Concernant les activités de la Réforme du secteur de la sécurité, la division RSS et la Fondation Friedrich Ebert (FES) ont organisé, en partenariat avec le Secrétariat du Conseil National de Sécurité (S-CNS) et le Centre pour le Contrôle Démocratique des Forces Armées de Genève (DCAF), un atelier d’auto-évaluation pour la Commission Défense et Sécurité de l’Assemblée Nationale, dans le cadre de l’initiative conjointe du Système des Nations Unies, d’appui au Parlement. Le 4 décembre, la division a tenu sa première réunion du Groupe de Travail des Nations Unies sur la RSS au niveau local. Elle a regroupé les partenaires du Système des Nations Unies et les sections du bureau régional de l’ONUCI. Il s’agit de mieux coordonner l’appui du Système des Nations Unies au processus de la RSS en Côte d’Ivoire. Le lancement du Groupe de Travail sur la RSS au niveau régional permettra de renforcer le soutien des Nations Unies aux activités locales de la RSS.

Je vais vous informer des activités de la Division des Droits de l’Homme de l’ONUCI qui a développé, au cours de la période du 25 novembre au 8 décembre 2014, 07 sessions de formation à l’intention de 212 personnes dont 78 femmes, issus de la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH-CI), des magistrats et des représentants de la jeunesse, des femmes et des ONG à Abidjan, Bangolo, Didiévi, Katiola et Toumodi. Ces formations ont porté sur les droits de l’Homme et les élections, l’approche basée sur les droits de l’Homme ainsi que le renforcement de la collaboration entre les institutions nationales des droits de l’Homme et les mécanismes régionaux et internationaux de protection des droits de l’Homme.
Enfin, le 3 décembre 2014, à Abidjan, la DDH a apporté son appui au Programme national de cohésion sociale (PNCS) dans le cadre de l’élaboration de la Stratégie nationale de réconciliation et de cohésion sociale.

Par ailleurs, dans le cadre de la campagne de proximité dénommée ONUCI Tour, pour les 16 jours d’activisme contre la violence faite aux femmes et la célébration de la Journée internationale des personnes handicapées, la DDH, en collaboration avec d’autres composantes de la mission et des partenaires locaux, a organisé 17 sessions de sensibilisation et de vulgarisation des droits de l’homme à l’intention de 4.322 personnes dont 629 femmes. Ces séances de sensibilisation ont porté sur les droits de l’Homme avec un accent particulier sur les droits de l’enfant, les mutilations génitales féminines et la lutte contre l’impunité des violences sexuelles.
Le 8 décembre 2014, la DDH a assisté au 4e Congrès ordinaire de la Convention de la société civile ivoirienne (CSCI) qui s’est tenu à Abidjan.

Pour sa part, la Section des Affaires Civiles continue de faciliter l’organisation de dialogues inter communautaires avec l’appui des autorités traditionnelles et administratives. Ainsi, va-elle organiser une rencontre inter communautaire dans la sous-préfecture de Kouibly ce 11 décembre 2014 et une autre dans la sous-préfecture de Gagnoa le 17 décembre 2014 plus précisément dans le village de village de Gnalégribouo.

J’en viens maintenant aux activités de la division de l’information publique. Le Bureau de l’information publique et la composante militaire de l’ONUCI la Mission ont organisé, hier mercredi 10 décembre au siège de l’ONUCI, un atelier de formation en communication à l’attention des officiers et sous-officiers des Forces Républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI). Cet atelier dont le thème était la « communication comme atout stratégique » avait pour objectif de renforcer les capacités des membres du personnel du bureau de l’information et de la presse des armées en communication. La Représentante spéciale avait présidé l’ouverture de cet atelier d’un jour.
Dans le cadre de la promotion d’un environnement apaisé, nos équipes, sur le terrain, continuent, en partenariat avec le corps préfectoral et les autorités coutumières, la campagne de proximité dénommée ONUCI TOUR. Tout au long de ce mois, plusieurs régions, notamment le Gbokle, Loh-Djiboua, le Haut Sassandra, les régions du Cavally, du Gbeke et du Gontougo seront visitées pour rechercher la nécessaire adhésion de toutes les populations pour la promotion d’un environnement apaisé et propice au développement.

Avant de vous souhaiter de belles fêtes de fin d’années, je voudrais terminer la série d’activités par l’Arbre de Noël que la Mission organise, le mardi 16 décembre, à son siège, au profit d’enfants issus de familles défavorisées.
Placée sous le signe de la solidarité, cette cérémonie sera une occasion pour l’ensemble du personnel de communier avec ces enfants qui ont besoin de joie, de protection et de considération.\
XXXX

connection

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment