10312020Headline:

Côte d’Ivoire Pourquoi 300 gendarmes presentent leurs « excuses »

gendarme-

Quelque 300 gendarmes ivoiriens ont présenté, vendredi, leurs « excuses » à la hiérarchie après des « écarts » de comportement vis-à-vis du ministre de la défense Paul Koffi Koffi.

Au cours d’une réunion convoquée à l’école de la gendarmerie, 70 représentants du contingent des 300 gendarmes recrutés en 2005 selon les “critères nationaux” sous l’égide de la Police des Nations Unies (UNPOL), conformément à l’Accord de Pretoria pour répondre aux soucis de la sécurisation des élections de 2010, ont présenté leurs « excuses » à la hiérarchie en exprimant leur « loyauté indéfectible».

Ces éléments avaient tenté, mardi, d’empêcher leur ministre de tutelle de sortir de son cabinet, après la réponse ‘’insatisfaisante donnée” à leurs préoccupations. Ils réclamaient leur prise en compte depuis 2005 avec le paiement des arriérés.

La tension étant vive avec la fermeture du grand portail du ministère de la défense, le ministre Paul Koffi Koffi était sorti par une autre porte dérobée, selon un témoin.

Lors de la réunion de ce vendredi, le Général de corps d’armée, Gervais Kouassi, Commandant supérieur de la gendarmerie et son adjoint le Général Vako Bamba ainsi que les Colonels Kouassi Konan (Commandant de la légion départementale d’Abidjan), Ayémou (Commandant de la première légion mobile) et Alexandre Apalo Touré (Commandant de l’école de gendarmerie) ont demandé à ces 300 gendarmes de se « ressaisir ».

Ils ont par ailleurs promis d’informer le gouvernement et le Président la République qui ont toujours su écouter leurs compatriotes.

 

SourceAPA

Comments

comments

What Next?

Recent Articles