11122019Headline:

Côte d’Ivoire: pourquoi Gbagbo a-t-il interdit la présence de Simone au meeting du PDCI à Yamoussoukro ?

Simone Gbagbo était la grande absente au meeting du PDCI à Yamoussoukro et aux festivités marquant l’anniversaire de naissance de Félix Houphouët-Boigny. La raison : Laurent Gbagbo ne voulait pas qu’elle y soit.

C’est à Bruxelles que tout a été décidé. Alors qu’il était dans la capitale belge, Assoa Adou a été personnellement instruit par Laurent Gbagbo, de répondre favorablement à l’invitation du PDCI. L’ex-chef d’Etat, selon nos sources, n’a pas beaucoup apprécié le baroud d’honneur de Simone Gbagbo, au parc des Sports de Treichville, lors du meeting conjoint FPI-PDCI. Elle avait, en effet, volé la vedette lors de ce rassemblement historique pour les deux partis.

De crainte qu’outre le courrier d’invitation aux partis politiques alliés du PDCI, Henri Konan Bédié adresse une invitation en nom personnelle à Simone Gbagbo, le fondateur du FPI, en liberté conditionnelle, après son acquittement par la CPI, a fait parvenir un message au président du PDCI.

Le message était clair : pas d’invitation à Simone Gbagbo. Le samedi 19 octobre 2019, Assoa Adou a levé un pan du mystère, en laissant entendre cette phrase, qui a été entendue autrement par les sachants. « Il y a seulement une semaine, soit le vendredi 11 octobre dernier, que je suis rentré de Bruxelles où réside Son Excellence, le Président Laurent Gbagbo. Il m’a chargé d’effectuer ce déplacement avec une forte délégation de son parti, le FPI, et de vous transmettre, de vive voix, ses salutations fraternelles », avait-il déclaré.

Une façon de montrer clairement dans sa famille politique que les membres de la délégation qu’il a conduite, a été personnellement validée par Laurent Gbagbo lui-même. De fait, outre Simone Gbagbo, d’autres voix au sein de la fronde du FPI, rivale du FPI de Pascal Affi N’Guessan ; s’interroge souvent sur les membres de la délégation conduite par Assoa Adou. La grogne risquait d’être sourde. « Assoa Adou a voulu ainsi faire taire toutes les voix discordantes et rappelé aux uns et aux autres, que s’ils ou elles ont quelque chose à exprimer, qu’ils ou elles s’adressent directement à Gbagbo », commente un analyste.

Les relations entre Laurent et Simone Gbagbo semblent tendues, depuis plusieurs années. Elles se sont davantage dégradées après la sortie de l’ex-Première dame de prison et son discours annonçant que « La refondation a commencé. Aujourd’hui, toutes les choses sont nouvelles. Militants, militantes, levez-vous. On est partis, on est partis et on ne s’arrêtera pas ». Pour l’ex-chef d’Etat qui semble encore avoir des ambitions présidentielles, ce discours signifiait que son épouse officielle (il vit avec sa deuxième femme Nady Bamba) voulait jouer sa propre carte en 2020.

Lire sur afrik soir

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment