06022020Headline:

Côte d’Ivoire: « Pourquoi les vrais cadres du RDR n’ont jamais attaqué Soro sur ces supposés crimes de la rébellion ? », Mamadou Traoré

Le professeur Mamadou Traoré fait des précisions des attaques dont est victime Guillaume Soro au sujet des supposés crimes de la rébellion.

L’un des avocats de l’Etat, lors du débat qui les a opposé à ceux de Guillaume Soro, a fait une sortie hasardeuse qui n’avait rien à voir avec le thème du débat.

En effet, il a demandé à Guillaume Soro de venir rendre compte de la gestion de la résidence qu’il occupait ainsi que de la gestion de ce que l’opinion a qualifié de « crimes de la rébellion ».

Venant d’un avocat défendant les causes de ceux qui sont arrivés au pouvoir grâce à ces « crimes » de la rébellion, le constat que je fais, c’est que cet avocat n’est vraiment pas avec eux. Il a exprimé, sans le vouloir, ce qu’il pense réellement de ceux qui l’ont recruté pour défendre leurs manœuvres juridiques pour écarter Guillaume Soro.

Mais comme il veut manger, il va faire comment ? Et comme il est dans ce rôle d’avocat de l’Etat sans y croire réellement, sans le vouloir, il dit haut ce qu’il pense d’eux tout bas.

Sinon, remarquez bien. Avez vous vu un seul jour les vrais dignitaires du Restaurant, issus de la Case, attaquer Guillaume Soro sur ces supposés crimes de la rébellion ?

Vous remarquerez que ceux qui le font au Restaurant sont généralement issus soit du PDCI soit du FPI. Mais vous constaterez que les vrais clients du Restaurant, les clients historiques du Restaurant, ne s’attaqueront pas à Guillaume Soro en ces termes.

Ils savent ce que c’est que le boomerang. C’est pourquoi je ne répondrai pas à cet avocat. Sur ce sujet, il n’est pas mon adversaire.

Lire sur Yeclo

Comments

comments

What Next?

Related Articles