03252017Headline:

Côte d’Ivoire – Près de 58.000 Ivoiriens encore “vivent toujours en exil” selon le HCR

refugie ghana

Cinquante-huit mille réfugiés ivoiriens sont “toujours en exil” dans quelques pays frontaliers de la Côte d’Ivoire depuis le conflit postélectoral de 2010 à 2011 qui a fait officiellement 3.000 morts, indique un communiqué du Haut-commissariat des réfugiés parvenu mardi à ALERTE INFO.

“Quelque 58.000 réfugiés ivoiriens vivent toujours en exil au Ghana (11.423), en Guinée (7.354), au Libéria (19.948) et au Togo (2.512)”, lit-on dans le communiqué.

Entre janvier 2011 et juin 2016, la représentation du HCR en Côte d’Ivoire a facilité “le rapatriement volontaire de 58.551 réfugiés ivoiriens qui ont regagné leurs zones d’origine principalement à l’Ouest et au Sud-Ouest du pays”, poursuit la note.

Selon la note, ces réfugiés ont pu recevoir “un appui” du HCR dans “les domaines de l’éducation, la santé, l’agriculture” notamment, “pour leur réinsertion socio-économique durable” en Côte d’Ivoire.

“Quelque 190.000 réfugiés ivoiriens sont également rentrés spontanément en Côte d’Ivoire au cours des années qui ont suivi la crise postélectorale de 2010-201″1, fait savoir le document.

La crise postélectorale de 2010-2011 en Côte d’Ivoire a fait officiellement 3.000 morts.

Par ailleurs, une réunion régionale sur “les solutions en faveur des réfugiés” s’est ouverte mardi à Abidjan avec la participation de 120 experts venus de la Côte d’Ivoire et des pays qui accueillent les réfugiés ivoiriens.

“L’objectif de cette réunion est de permettre aux acteurs qui interviennent sur les questions des réfugiés ivoiriens vivant encore en Afrique de l’Ouest, d’harmoniser leurs points de vues et de finaliser une stratégie régionale pour des solutions durables en faveur des réfugiés”, explique Mohammed Touré, représentant du HCR en Côte d’Ivoire dans le communiqué.

LIB

Alerte info/

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment