07202017Headline:

Côte d’Ivoire :Presidentielle 2015-Ouattara rassure Soro Voici ce qu’il lui dit..

ouattara et soro

Le président Ouattara à Soro : « N’écoute pas ces oiseaux de mauvais augure, toi et moi sommes en confiance, c’est l’essentiel »

Le Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Guillaume KigbaforiSoro, a accordé une interview au mensuel panafricain d’informations “Notre Afrik”. Face au journaliste Thierry Hot, le 1er des députés ivoiriens n’a occulté aucune question et sans tourner autour du pot, il a apporté des réponses claires à tous les sujets qui gravitent autour de la Côte d’Ivoire.

D’attaque, le chef du parlement ivoirien s’est dit satisfait du bilan du Président Alassane Ouattara car selon lui, « la relance de l’économie nationale est évidemment un grand succès » considérant « la décroissance économique de près de 7 %,  remonter la pente pour maintenir le taux de croissance à environ 10 % ».

Guillaume KigbaforiSoro, constatant cette embellie, se veut confiant en l’avenir avec le Chef de l’État et rassure : « soyez patients. Grâce aux politiques sociales mises en place, notamment la Couverture Maladie universelle,  les Ivoiriens commencent à ressentir la politique volontariste du Président ».

Concernant la question de la réconciliation, Guillaume Soro ne comprend pas la patience qu’on accorde à l’Afrique du Sud post-apartheid dans le processus de réunification du pays alors qu’on parle de réconciliation depuis au moins 1990. Et paradoxalement, d’aucuns croient savoir que trois années sont suffisantes, nécessaires pour guérir les meurtrissures en portant des jugements hâtifs. Pour lui, « il faut laisser le temps pour que les douleurs s’apaisent, pour que les plaies se cicatrisent. Et c’est dans ce prolongement qu’on pourrait renforcer la réconciliation ».

Longtemps, les officines qui collent au député de Ferkessédougou une âme d’impatient, de “pressé”, pensaient que l’appel de Daoukro représentait un camouflet pour celui qui, selon eux, n’a que 2020 en ligne de mire. Là encore, Guillaume Soro soutient que « dans la mesure où ces deux partis (ndlr : PDCI et RDR) n’ont pas d’opposition idéologique et ont le même ADN, pourquoi devrait-il avoir morcellement des forces politiques? » S’est-il interrogé.

Revenant sur sa relation avec le Président de la République Alassane Ouattara, Guillaume Soro est certain que le chef de l’Etat continue de lui faire confiance car dit- il,  « sur des questions de portée nationale, le président de la République m’a toujours fait le privilège de m’en parler ».

Par la suite, il a même remis au goût du jour, l’époque de l’Accord politique de Ouagadougou, où certains lui avaient attribué une âme de traître. L’ancien Premier Ministre se souvient: « le Président Ouattara m’a toujours dit -Guillaume, n’écoute pas ces oiseaux de mauvaise augure, toi et moi sommes en confiance et c’est ce qui compte ».

Kader DIARRASSOUBA

Lu surguillaumesoro.ci  

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment