10242020Headline:

Côte d’Ivoire: Présidentielle 2015-Voilà le plan de la société civile

Election CI

Lors de la conférence sur la déclaration pour la mise en place du Forum des Organisations de la société civile pour les élections transparentes dit FOR-ELECT, la Société civile ivoirienne, par le biais de la COSOPCI (Coalition de la Société civile pour la paix et le développement démocratique en Côte d’Ivoire) a affirmé son désir de voir des élections paisibles. Pour y arriver?

FOR-ELECT. Ce forum a pour vision de préparer le terrain politique et social des élections 2015 à venir afin d’assurer la paix avant, pendant et après l’étape des urnes.

Le porte-parole désigné de l’évènement, et notamment Coordinateur national par intérim du FOSCAO, Monsieur Drissa Soulama a affirmé, parlant de la Société civile, que: “Nous avons fait des propositions. Nos propositions n’ont pas été prise en compte à 100%. Cependant ce n’est pas que nous sommes satisfait à 100% mais la Commission Electorale Indépendante (CEI) est là et nous devons travailler avec eux..”

Le coordinateur de WANEP-CI a ajouté pour dire: “Nous sommes conscients des insufffisances(…) C’est pour cela que nous anticipons”.

Le FOR-ELECT a également pour mission de former les populations par rapport aux urnes, avec des formations civiques, des “monitoring”, la formation des acteurs politiques, la rencontre avec les candidats, les responsables des centres et bureaux de vote et la population à partir du Code Electoral.

Le programme est aussi constitué de l’observation du scrutin.

A la fin de cette conférence, la COSOPCI a réaffirmé sa volonté de tout mettre en oeuvre, en tant que société civile et réseau, pour que les élections présidentielles ivoiriennes d’Octobre 2015 se déroulent non seulement dans la transparence, le sérieux, mais également et surtout dans la paix.

Le coordinateur du FOSCAO, Monsieur Drissa Soulama, a conclu pour dire que:” Nous sommes ouvert en ce qui concerne l’adhésion d’autres réseaux” à FOR-ELECT. La seule condition est que FOR-ELECT exige que ces réseaux travaillent dans le processus électoral, par conséquent, ils ne doivent pas être des organismes individuels.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles