08132020Headline:

Côte d’Ivoire/Présidentielle 2020: Guillaume Soro, son retour au pays à nouveau à l’ordre du jour

En dépit de son retour manqué en Côte d’Ivoire, fin décembre, et de ses démêlés judiciaires, Guillaume Soro n’a pas encore renoncé à son projet de rentrer dans son pays. Depuis le Nord-ivoirien, l’un de ses proches vient d’annoncer la nouvelle date du retour au bercail de l’ancien chef du Parlement.

23 décembre 2019, Guillaume Soro a vu son jet privé dérouter vers Accra en raison d’un impressionnant dispositif sécuritaire installé depuis l’aéroport d’Abidjan à sa résidence de Marcory résidentiel. Le Procureur de la République Adou Richard a aussitôt lancé un mandat d’arrêt international contre l’ancien Président de l’Assemblée nationale pour « tentative de déstabilisation, détournement de deniers publics et blanchiment de capitaux ».

En dépit de toutes ces graves accusations, Soro Kigbafori Guillaume et ses camarades de Générations et peuples solidaires (GPS) continuent de mener leurs activités politiques, minimisant ainsi leur situation. C’est dans cette dynamique qu’ils ont célébré leurs 100 000 adhérents à leur mouvement citoyen, ce mercredi 12 février.

Candidat déclaré à l’élection présidentielle de 2020, mais contraint à l’exil, Soro Guillaume soutient mordicus qu’il rentrera en Côte d’Ivoire avant ce scrutin pour prendre part au débat politique. Mais avant ce jour providentiel attendu par les Soroïstes, Samuel Zié, responsable au sein du Rassemblement pour la Côte d’Ivoire (RACI) chargé du nord et cadre de GPS, a fait une importante annonce lors d’un meeting organisé à Kombolokoro, dans le département de Korhogo, au nord.

Notre source n’a certes pas indiqué la date du meeting, cependant, le pro-Soro s’est voulu formel : « Notre président Guillaume Soro est en exil, il va rentrer et il se prépare. Le combat c’est nous qui le menons sur le terrain. Nous avons promis que notre candidat rentrera en Côte d’Ivoire avant avril, et nous allons gagner les élections. »

Déterminé à faire de cette date une réalité, le collaborateur de l’Honorable Mamadou Soro Kanigui a menacé le Président ivoirien, Alassane Ouattara, d’établir ses liens avec la rébellion dirigée par Guillaume Soro au cas où celui-ci maintenait les poursuites judiciaires contre lui. « Si Alassane s’entête, nous allons organiser des marches », a-t-il tranché.

Comments

comments

What Next?

Related Articles