06012020Headline:

Côte d’Ivoire/Présidentielle 2020: la flèche de Mamadou Traoré à Charles Gnaoré « Si tu es à ce poste de député c’est grâce à ce leader de la rébellion »

Mamadou Traoré répond aux attaques de Charles Gnaoré contre son mentor Guillaume Soro, candidat à la présidentielle d’octobre 2020.

Hier,le député Charles Gnaore, pour tenter de noyer le désaveux qu’il a subi de la part du candidat du Restaurant, à travers son service de communication, suite à l’utilisation frauduleuse ,ostentatoire et destructive de l’image de ce dernier, s’est cru obligé, à travers un post qui m’était destiné, de prouver sa loyauté et celle des ex Forces Nouvelles ,membres du Restaurant,au candidat du Restaurant en prédisant l’apocalypse à Guillaume Soro et à ses hommes que nous sommes.

Cette loyauté des membres des ex Forces Nouvelles présents au Restaurant dont j’ai toujours douté et pour cause. Je l’ai dit et je le répète. Le seul cadre des ex Forces Nouvelles dont je ne doute pas de la loyauté vis à vis du candidat du Restaurant, c’est le Ministre Amadou Koné. Je sais, ayant été l’un de ses proches collaborateurs, presqu’un membre de sa famille, ce qu’il a subi pendant la rébellion de la part de certains cadres des ex Forces Nouvelles parce que considéré comme un proche du candidat du Restaurant. Je l’ai dit, j’ai moi même été une victime collatérale des attaques que le Ministre Amadou Koné a subies de la part de ces ex cadres des Forces Nouvelles qui militent aujourd’hui au Restaurant.

Ça va peut-être surprendre certains, le seul cadre des ex Forces Nouvelles qui ne m’a tenu rigueur dans mes rapports avec le Ministre Amadou Koné, c’est Guillaume Soro.
Oui, Guillaume Soro, bien que la rumeur au sein des ex Forces Nouvelles annonçait, depuis la rébellion, ses relations exécrables avec le candidat du Restaurant,il ne m’a jamais reproché mes relations avec le Ministre Amadou Koné.

D’ailleurs en me parlant du Ministre Amadou Koné, il m’a toujours dit »Ton Amadou Koné » sans aucun brin de colère parce qu’il me sait loyal et fidèle en amitié. Je l’ai toujours dit, je peux entretenir de bonnes relations avec quelqu’un sans pour autant partager la même conviction et le même parti politique que lui. C’est le cas entre le Ministre Amadou Koné et moi.

Je connais la détermination du Ministre Amadou Koné pour le gourou du Restaurant et pour son poulain depuis la rébellion. Je sais que parmi ces ex cadres des Forces Nouvelles qui militent aujourd’hui au Restaurant, il est le seul qui est sincère dans le combat pour l’accession du candidat du Restaurant au pouvoir.

Pour avoir cotoyé depuis Octobre 2002 tous les cadres politiques et militaires des ex Forces Nouvelles ,pour avoir également cotoyés également beaucoup de sans grades de ce mouvement, permettez que je doute de la sincérité de ces cadres des ex Forces Nouvelles présents au Restaurant dont Charles Gnaore. Leur fidélité et leur loyauté vis à vis du candidat du Restaurant qu’ils brandissent ne sont pas sincères. Et je suis convaincu que le Ministre Amadou Koné le sait. Mais comme il n’est pas homme à dénigrer, voici peut-être pourquoi il n’a encore rien dit d’eux au candidat du Restaurant.

Dans sa diatribe, contre le mentor de la rébellion à laquelle il a participé en tant que photographe,il a sûrement oublié que lorsqu’il s’était présenté comme candidat à l’élection du Président du RJR,il a été traité de rebelle par ses nouveaux amis . Ces derniers lui ont fait savoir qu’il avait les mains tachées de sang. C’est pourquoi il ne fallait pas le choisir comme le Président du RJR. Il en a été choqué et à ce jour je doute qu’il ait oublié l’humiliation qu’il a subie lors de cette élection qu’il a perdue. Je doute également qu’il soit convaincu que cette image de rebelle que ses nouveaux amis lui collent se soit évaporée de leurs esprits.

Charles Gnaore a sûrement oublié que c’est grâce à ce leader de la rébellion, dont il était l’un des photographes, cette rébellion qui l’a mis au devant de la scène depuis son arrestation et son emprisonnement à la Maca pendant la crise post-electorale. Il doit savoir qu’il doit directement et indirectement son poste de député à Guillaume Soro qu’il qualifie aujourd’hui de tous les noms. Il sait que si Guillaume Soro n’avait pas donné sa caution,il n’aurait pas été sur la liste des députés de Bouaké.

Je crois que si le candidat du Restaurant sait lire entre les lignes,s’il sait jauger la fidélité et la loyauté de ceux qui se proclament de lui ,il devrait se méfier de Charles Gnaore. Car si ce dernier a été capable de traiter son mentor d’hier Guillaume Soro de tous les noms parce que ce dernier n’est plus au pouvoir,il n’hésitera pas à lâcher son nouveau mentor demain lorsqu’il perdra le pouvoir. Ne dit-on pas que qui a bu un jour boira toujours ?

Gnarles Gnaore nous prédit l’apocalypse pour bientôt. C’est possible parce qu’avec Dieu tout est possible. Mais comme il n’est pas Dieu et qu’il ne sait pas lui même ce que Dieu lui réserve dans quelques mois ,prions afin d’avoir une longue vie et une bonne santé pour voir ce qu’Il nous réserve tous.

Je voudrais dire à mon jeune frère Charles Gnaore ,qui m’appelle affectueusement son oncle et moi mon neveu, Charles Gnaore qui m’a toujours accordé un grand respect, que si les cadres du Restaurant n’ont pas été capables d’être reconnaissants envers Guillaume Soro pour tout ce qu’il a fait pour leur accession au pouvoir, ce n’est pas à lui ,qu’ils entretiennent ,qu’ils seront reconnaissants malgré la débauche d’énergie qu’il ne cesse de déployer pour se faire remarquer et coacher par eux. Pour eux, il est un bon petit tandis que Guillaume Soro fut le patron de son candidat.

Mais malgré cela, il a été récompensé par leur ingratitude. Qu’il ne vienne surtout pas, un jour, pleurer devant nous de l’ingratitude des gens du Restaurant vis a vis de lui. Nous autres, savons que l’ingratitude fait partie de leur ADN.

Je lui souhaite donc une bonne chance dans sa nouvelle mission de destruction de l’image du candidat du Restaurant qu’il réussit si bien

Lire sur Yeclo

Comments

comments

What Next?

Recent Articles