06262019Headline:

Côte d’Ivoire/ Présidentielle 2020: Philippe Légré prend position. Ce qu’il a dit de Ouattara

Les spéculations autour de la probable candidature pour un 3e mandat du président Ouattara continuent de faire couler beaucoup d’encre et de salive. Hier mercredi 20 mars 2019, au cours d’une conférence de presse, à Abidjan- Cocody-Angré, le président du conseil régional du Gbôklé a donné sa position.

Philippe Légré a dit tout haut ce que beaucoup de personnalités pensent tout bas. «Je suis pour un 3e mandat de Ouattara», a-t-il déclaré à moins de deux ans de la présidentielle de 2010. «Le chef de l’État a eu un premier mandat pour la réconciliation, le deuxième est celui de l’émergence et le 3e sera celui de l’industrialisation», a soutenu le conférencier estimant que l’ancien directeur général adjoint du Fonds monétaire international (Fmi) est une «chance» pour la Côte d’Ivoire.

Membre fondateur du Mouvement national de soutien à la candidature unique au Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Monascau-Rhdp), M. Légré a souligné que le combat pour le 3e mandat du président Ouattara ne fait que commencer. «Le président Ouattara doit industrialiser la Côte d’Ivoire avant de partir. Il est la personne qui conjugue mieux la politique de développement. Il a fait que la Côte d’Ivoire bénéficie de la confiance de la communauté internationale. Il est la seconde chance de la Côte d’Ivoire, après le président Félix Houphouët-Boigny», a-t-il défendu.

Prenant du Rassemblement pour la démocratie et la paix (Rhdp) porté sur les fonts baptismaux en juillet 2018, l’ancien ministre des Sports ne jure que par cette formation politique. Selon lui, elle est le gage du développement de la Côte d’Ivoire. Anciennement vice-président du directoire du Rhdp, Philippe Légré croit savoir que ce nouveau parti est «une aubaine pour la Côte d’Ivoire». «Le Rhdp a travaillé. Il a fait ce qu’il avait à faire. Il a mené le combat sous la haute direction du président Ouattara et de son aîné le président Bédié. Les résultats sont d’autant positifs qu’il a été décidé par nos leaders d’aller à un parti unifié», a-t-il rappelé, précisant que le président Ouattara souhaite «une totale cohésion au niveau du pays». «Le Rhdp est multi-ethnique. Il n’appartient à aucune ethnie mais à toute la Côte d’Ivoire», a indiqué le conférencier avant d’inviter les Ivoiriens, de tous bords, à le rejoindre au sein du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocrate et la paix (Rhdp), «seul espoir de la Côte d’Ivoire».

Le président du conseil régional du Gbôklé a profité de cette rencontre avec la presse pour dire «merci» au président de la République pour les réalisations qu’il a eu à faire ou qu’il est en train de faire dans sa région. Selon lui, il a fallu l’arrivée du président Ouattara au pouvoir pour redonner «une âme à la région du Gbôklé ». Il en veut pour preuve le…

Lire la suite sur linfodrome

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment