08172017Headline:

Côte d’Ivoire–Présidentielle de 2015: Un cadre du parti de Ouattara invite Banny, Essy et KKB à retirer leur candidature

Banny-Charles-Femmes-0018(1)

Par Edwige Fiendé

Le délégué adjoint du parti du président ivoirien Alassane Ouattara à Yamoussoukro (capitale politique), Bertin Yao Yao, invite Charles Konan Banny, Essy Amara, Bertin Kouadio Konan à “retirer’’ leur candidature à la présidentielle d’octobre, expliquant qu’ “ils deviennent amusants’’ pour les Ivoiriens, dans une interview à ALERTE INFO dimanche.

Vous êtes de la même région que Charles Konan Banny, candidat à la présidentielle de 2015, quel est votre avis sur cette candidature ?

Je l’apprends avec les journalistes et cela m’amuse. Nous n’avons pas l’information dans notre région Nananfouè qu’il est candidat. Personne ne sait qu’il est candidat et personne n’y croit. C’est une rumeur.

Les Nananfouè sont-ils contre sa candidature ?

Peut-être une ou deux personnes, sa famille à Morofé, qui le soutiennent. C’est normal, ils ne peuvent pas l’abandonné. A part Morofè, je ne sais pas quel quartier de Yamoussoukro est derrière Banny. Sur les 32 villages Nananfouè que je devais parcourir, j’ai déjà fait 28. Là-bas, Alassane Ouattara et Bédié sont leurs Dieux. Banny a envoyé des émissaires dans les villages Baoulé Nananfouè et Akouè pour les monter contre Alassane Ouattara. Ils ont tâté le terrain pour voir s’ils pouvaient avoir l’avis favorable des chefs pour faire échouer la candidature unique au RHDP et l’appel de Daoukro. Mais cela n’a pas marché.

7071326-10824386

Le RDR craint-il les candidatures d’Essy Amara, Bertin Kouadio Konan (KKB), Charles Konan Banny qui fragilisent l’appel de Daoukro ?

Leurs candidatures ne fragilisent rien, bien au contraire. Aujourd’hui on sait que Banny n’est pas pour la Côte d’Ivoire, il n’aime pas la Côte d’Ivoire. Essy Amara m’étonne, c’est quelqu’un que j’avais beaucoup estimé. KKB, lui c’est la voyousie, c’est normal, lui ne fait pas la politique, c’est du syndicalisme, il veut se faire voir, c’est une place de ministre qu’il cherche. Celui qui a fait le premier coup d’Etat contre Houphouët-Boigny s’appelle le général Banny, il était ministre de la Défense, c’est le tout premier prisonnier d’Houphouët-Boigny. Les Banny veulent se venger, ils n’ont jamais aimé Houphouët Boigny. Plus ils s’entêtent, plus ils se ridiculisent. Il faut qu’ils le sachent, ils deviennent des plaisantins, amusants pour tous les ivoiriens. C’est à partir de 2020, qu’il peut avoir des candidatures, je leur demande de se retirer.

Que pensez-vous de ceux qui disent que les arrestations de Arthur Aloco et Sylvain Oka sont une stratégie pour fragiliser Banny ?

C’est de bonne guerre, ils ont fait de gros détournements de fonds et c’est ce qu’ils veulent prendre pour faire campagne contre Ouattara et Bédié.

Vous êtes un ex-militant du FPI, que pensez-vous de la crise au sein du FPI ?

KOuadio-Konan-Bertin-KKB-0000

Aujourd’hui le FPI est divisé en deux, un groupe veut que la Côte d’Ivoire ait la paix pour toujours, c’est ce groupe qui est avec Affi N’guessan. Cela n’arrange pas les extrémistes, les fanatiques, il y a des gens qui sont au FPI pour Laurent Gbagbo, ceux-là, ils veulent que la Côte d’Ivoire brûle, parce que si la Côte d’Ivoire ne brûle pas, on donne tort à Gbagbo. Si la Côte est en paix, ils auront échoué parce qu’ils veulent qu’il y ait encore la guerre. S’il y a la paix qu’on va à des élections libres et transparentes, le FPI va rester encore dans les oubliettes pour au moins 40 ans. Donc comme ils ne souhaitent pas, ils veulent bousculer les choses, ils veulent gâter.

EFI

Alerte-info.net

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment