05272017Headline:

Côte d’Ivoire : Présidentielle: Sondage à la sortir des urnes : Ouattara, réélu au 1er tour avec 68% de voix

ouatara
 Présidentielle 2015: Sondage à la sortir des urnes : Alassane Ouattara, réélu au 1er tour avec 68% de voix et un taux de participation de 35 à 37%

Sondage réalisé à la sortir des urnes, le Candidat du RHDP, Alassane Ouattara serait en tête des élections Présidentielles en Côte d’Ivoire avec 64 à 68% des voix et serait réélu dès le 1er tour : ce sont les intentions de vote relevées par un sondage de PME PMI MAGAZINE réalisé par ses experts déployés sur l’ensemble des bureaux de vote.

IMG_9202

Le RHDP arriverait en tête dès le 1er tour des élections Présidentielles. Avec un taux d’abstention plus élevé par rapport à l’élection présidentielle de 2010.

Selon ce sondage effectué pour PME PMI MAGAZINE, la liste frontiste (FPI) conduite par Affi N’Guessan Pascal  recueillant 10 à 12% des voix, la candidate indépendante Lagou Adjoua Henriette (1 à 2%), KKB (0,5 à 1%).

Sondage réalisé à la sortir des urnes par la méthode des quotas (sexe, âge, profession) auprès d’un échantillon de 3436 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d’un échantillon de 4000 personnes, représentatif de la population par région âgée de 18 ans et plus.

Découvrez le nombre d’électeurs, région par région

Plus de 6 millions d’Ivoiriens sont appelés aux urnes. Mais où sont-ils exactement ?

Capture

                                        Image source: jeuneafrique

La victoire du candidat du RHDP était prévisible vu son bilan positif

IMG_0865

Le candidat du RHDP avec un bilan positif,  le magnifique rythme de croisière de la croissance économique ivoirienne, qui oscille entre 8 et 10% depuis 2011? La bonne santé de l’économie ivoirienne est le principal argument électoral du président sortant, Alassane Ouattara, qui lui donnait le grand favori de l’élection présidentielle ce dimanche

Depuis l’arrivée au pouvoir d’Alassane Dramane Ouattara (ADO) début 2011 des taux de croissance impressionnants: 10,7% en 2012, 9,2% en 2013, 8,5% en 2014 et 9,5% prévu en 2015.

Le président ADO a mené une impressionnante série de grands travaux et, avec le retour à la paix, beaucoup d’industriels ont relancé leurs activités en sommeil, et notamment des groupes français.

«Le pays va mieux»

La production agricole a aussi contribué à l’essor. Le pays exporte à nouveau noix de cajou, ananas, coton, huile de palme, bananes et mangues et renforce sa position de numéro un mondial du cacao avec, en 2014, une production record de plus de 1,7 million de tonnes, soit 35% des récoltes mondiales.

Autres symboles d’un lustre en partie retrouvé, la Banque africaine de Développement (BAD) est revenue s’installer à Abidjan à l’été 2014, après 11 ans d’exil en Tunisie, et l’Organisation internationale pour le cacao (ICCO) a annoncé début octobre le transfert de son siège de Londres à Abidjan d’ici mars 2016.

De nouvelles sociétés s’implantent en Côte d’Ivoire, il y a du potentiel.

Tout se trouve dans la stabilité, la paix et la consolidation de l’environnement des affaires. Si ces trois éléments sont réunis, les banques vont continuer de financer l’économie ivoirienne

Et Ouattara a même convaincu une partie de ses opposants de 2010. «Je n’ai pas voté pour ADO mais il faut reconnaitre qu’il a travaillé. Le pays va mieux. Laissons-le faire», affirme une couturière.

LIPORT Max

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment