05302017Headline:

Côte d’Ivoire: Présidentielle,Ouattara très content de l’absence d’observateurs de l’UE pour superviser les elections

Aïchatou Mindaoudou

Le chef de l’Etat a salué la décision de l’Union Européenne qui décide de ne pas envoyer des observateurs en Côte d’Ivoire pour lasupervision de l’élection présidentielle d’octobre 2015.

Alassane Ouattara a exprimé sa satisfaction ce mardi après midi à Aboisso à un meeting à l’occasion de la visite d’Etat de 48 heures qu’il a entreprise depuis hier dans le Sud-Comoé.

Selon lui, cette position de l’UE est justifiée d’autant plus que tout le monde dit que cette élection est transparente.

“Je souhaite que le 25 octobre vous allez voter massivement pour ADO pour un deuxième mandat. Ce que je souhaite du fond du coeur c’est que cette élection du 25 octobre soit une élection apaisée. Car tout le monde dit déjà qu’elle est démocratique et transparente.

Voyez vous, les grandes institutions comme l’Union Européenne qui a beaucoup de choses à faire avec les problèmes de l’Europe et de la Grèce, les problèmes des migrants, ils envoient des observateurs dans quasiment tous les pays africains. Mais cette fois ci ils ont dit qu’en Côte d’Ivoire tout se passe bien, donc nous n’avons pas besoin d’envoyer d’obsevateurs,” a expliqué Ouattara en présence du président de la conférence des présidents du RHDP, Henri Konan Bédié et son épouse qui ont effectué le déplacement d’Aboisso pour le soutenir.

Pour lui cette position de l’UE est un témoignage de la qualité de l’organisation de l’élection, malheureusement l’opposition regroupée au sein de la Coalition nationale pour le changement (CNC) doute encore d’une bonne organisation du scrutin.

“L’élection d’octobre 2015 sera une élection démocratique, sera transparente et bien évidemment apaisée,” a insisté Ouattara.

Le chef de l’Etat ivoirien compte sur le soutien de la population d’Aboisso pour sa réélection en octobre prochain.

“Nous voulons continuer de compter sur votre soutien. Les enfants d’Houphouët Boigny continueront ensemble. Nous ne voulons plus jamais que les vrais enfants d’Houphouët se quittent. Nous devons continuer de bâtir ensemble la Côte d’Ivoire comme le président Houphouët Boigny nous l’a laissé,” a-t-il ajouté.

Comme il l’a annoncé à toutes les étapes, le président candidat a indiqué a Aboisso que la jeunesse est la prunelle de ses yeux. C’est pourquoi, il a invité les jeunes à s’insérer dans l’alliance des Houphouëtistes qui fera des merveilles pour la Côte d’Ivoire.

En répondant à une doléance des populations exprimée par le président du conseil régional du Sud-Comoé, Aka Ahouélé, notamment le bitumage de l’axe Aboisso Bianouan dont les travaux ont démarré depuis 1998 qui n’a pas pu aller à son terme,Alassane Ouattara a jeté une pierre dans la marre du FPI.

“Malgré les dix années que mon prédécesseur a passé, il n’a pas réalisé un kilomètre, “a déploré Ouattara, rappelant qu’en quatre 200 milliards de FCFA ont été investis dans la région du Sud-Comoé. 

Wassimagnon, Aboisso
koaci

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment