08182017Headline:

Côte d’Ivoire-Présidentielles 2020: Henri Konan Bédié catégorique: « 2020 n’est pas négociable » Les raisons

 

Après plusieurs semaines en France, Henri Konan Bédié, président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) est rentré en Côte d’Ivoire ce dimanche 30 juillet 2017. A l’aéroport, l’ex-chef d’Etat s’est exprimé sur l’élection présidentielle ivoirienne de 2020.

3 mois après son départ pour la France, Henri Konan Bédié est de retour en Côte d’Ivoire. Accueilli par plusieurs centaines de militants du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), l’ancien président ivoirien s’est exprimé à sa descente d’avion sur la présidentielle de 2020.

Face à la presse, Henri Konan Bédié qui a fait de cette échéance un moment capital pour son parti a indiqué que la tenue de l’élection en octobre 2020 « n’est pas négociable ». «  2020 n’est pas négociable pour la bonne raison que cette échéance est inscrite dans la Constitution. C’est l’année de l’élection présidentielle. C’est une date obligatoire. C’est nécessaire », a expliqué le Sphinx de Daoukro.

Le président du PDCI a par ailleurs « féliciter » ses militants « qui se trouvent sur le terrain et qui font un travail » par rapport à ce scrutin. Peu loquace comme à son habitude, l’ancien président ivoirien a choisi de ne pas commenter les bisbilles qui secouent le RHDP, notamment autour de « l’alternance 2020 ». « Vous connaissez ma position sur les différents problèmes. Point n’est besoin de revenir dessus dans le cadre de cet accueil », a-t-il dit.

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment