02282020Headline:

Côte d’Ivoire / Projet de destabilisation de Guillaume Soro : Dah Sansan accuse Bédié

Les graves accusations de Dah Sansan contre Bédié. Le député de Bouna sest prononcé sur la question de la modification de la Constitution ivoirienne. Il s’est demandé si le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA) n’est pas complice du projet d’attentat que Guillaume Soro. Car Bédié a appelé ses militants à s’opposer à la réforme de celle-ci.

« Opposez-vous à toute modification de la constitution en vigueur », a lancé à l’endroit de ses militants Henri Konan Bédié, le président du PDCI-RDA. Cette phrase pourrait-on dire, n’est pas du goût de Dah Sansan. En effet, invité de Rassemblement Webtv, le député de Bouna a déclaré :

« On peut adopter la constitution aujourd’hui et puis le lendemain s’il y a des possibilités, se rappeler qu’il y a des choses qu’il faut changer, on décide de pouvoir les changer. C’est vous dire qu’il n’y a pas d’indication de délai pour pouvoir réviser une constitution ».

De fait, Dah Sansan trouve la position du parti septuagénaire surprenante : « La prise de position du PDCI est tellement surprenante que je suis même en train de me demander est-ce que Bédié lui-même n’est pas complice du projet d’attentat que Guillaume Soro est en train de perpétrer », a-t-il dit. Puis, d’ajouter : « (…) Le PDCI sait qu’une constitution est faite pour être appliquée, mais pour être modifiée et l’adaptée à l’air du temps ».

SOUTIEN DE LA CDRP À BÉDIÉ
En effet, c’est en recevant les vœux de nouvel an le dimanche 12 janvier 2020 à Daoukro que l’ancien président a lancé cet appel d’opposition à la modification de la constitution. Ainsi, les partis politiques proches de l’opposition au sein de la Coalition pour démocratie, la réconciliation et la paix (CDRP), lui ont emboîté le pas en lui réitérant leur soutien pour cet appel lancé.

Afriksoir

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment