07162024Headline:

Côte d’Ivoire : Pulchérie Gbalet, conduite à la MACA

Arrêté au lendemain des manifestations éclatés à son domicile à Yopougon, Pulchérie Gbalet, Présidente d’alternative cytionenne, la coordonnatrice nationale de la plateforme de la société civile (ACI) et trois de ses collaborateurs placés sous mandat de dépôt à la maison d’arrêt d’Abidjan (MACA).

Les faits pour lesquels ils ont été auditionné pendant trois jours par le procureur Adou Richard. Les 4 détenus étaient assistés par des avocats Me Lambert Béné et Me Innocent Saki.

Ces compagnons sont Cyrille Djéhi, Gédéon Gbaou, N’goran Aimé et Kouamé.

Hier mercredi 19 août 2020, le Conseil des ministres a procédé à la suspension des manifestations sur la voie publique jusqu’au 15 septembre 2020.

Toutefois, a relevé le ministre Sidi Tiémoko Touré, les manifestations sont autorisées dans les enceintes closes ou dans des espaces dédiés et sécurisés.

Selon Sidi Tiémoko Touré, cette mesure fait suite à des manifestations caractérisées par plusieurs incidents. Notamment, des marches émaillées de débordements et d’affrontements intercommunautaires, de destructions de biens publics et privés ainsi que de plusieurs atteintes aux symboles de l’Etat.

A l’en croire, ces manifestations ont occasionné 06 décès, 173 blessés, environ 1 500 déplacés internes, de nombreux dégâts matériels et l’interpellation de 69 personnes.

Il a assuré les populations de la baisse notable de la tension et du retour progressif au calme après des médiations des autorités préfectorales et des chefs de communauté, ainsi que des actions des forces de l’ordre.

Sapel MONE

What Next?

Related Articles