07212024Headline:

Côte d’Ivoire: “qui suis-je pour refuser l’appel de mes concitoyens?” Ouattara

Le président ivoirien Alassane Ouattara a réaffirmé lundi, sa ferme détermination à briguer un troisième mandat, malgré la controverse qui l’entoure. Le chef de l’Etat justifie sa prise de décision par l’invite de ses concitoyens à se présenter à la prochaine présidentielle.

« C’est vrai que j’ai mon aura, mais qui suis-je pour refuser l’appel de mes concitoyens ? », a déclaré lundi, le président Alassane Ouattara, qui a réitéré sa candidature à la prochaine élection présidentielle en Côte d’Ivoire. Pour le chef de l’Etat, il est de son devoir de répondre à l’appel de ses concitoyens qui veulent le voir diriger le destin de la Côte d’ivoire durant les prochaines années. L’autre argument avancé par le chef de file du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), est le décès tragique de l’ex-premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, qu’il avait préparé pour lui succéder.

» Si les uns et les autres savaient combien d’années il m’a fallu pour préparer Amadou GON Coulibaly. On ne peut pas préparer un successeur en 4 semaines ou en 2 ou trois 3 mois, donc c’est un sacrifice que je fais« , a précisé Alassane Ouattara, qui dit avoir une idée claire sur la constitutionnalité de sa candidature.

Depuis l’annonce de la candidature d’Alassane Ouattara, jeudi 06 août 2020, pour le compte de la présidentielle du 31 octobre 2020, les nerfs sont très tendus sur la scène politique ivoirienne. L’opposition très radicale, juge cette candidature « illégale et anticonstitutionnelle ». De nombreuses manifestations ont été enregistrées dans le pays, faisant au moins 06 morts et plus d’une centaine de blessés et d’interpellations.

Melv Sage

What Next?

Recent Articles