08232017Headline:

Côte d’Ivoire: Réaction après la sortie de ANAKY Kobena ce que dit Joël N’GUESSAN (Porte-parole du RDR)

Côte d’Ivoire: «Anaky Kobena nous révèle et confirme que la grogne sociale est politique» affirme le parti de Ouattara

Réaction après la sortie de ANAKY Kobena
Joël N’GUESSAN (Porte-parole du RDR) :

Mon ami et frère Anaky Kobena, ex Président du Mouvement des Forces d’Avenir (MFA) a parlé ce weekend. Si ce n’était pas sur le terrain politique, je me serais abstenu d’apprécier ses propos. Mais nous sommes sur le terrain politique et je ne peux me taire. Il a dit, entre autres, ceci :

1. « La grogne sociale n’aura de fin qu’avec le départ du Président Alassane OUATTARA du pouvoir ». Sur ce point, il a ajouté que notre Président « partira de lui-même sans violences ». En bon sachant, il a affirmé que « la grogne sociale est politique ».

Avant d’aborder les autres chapitres de sa déclaration, attardons-nous un peu sur ce premier point. Oui le Président Alassane OUATTARA partira en 2020, au terme de son mandat, sans violences, car il ne cherchera pas à se maintenir au pouvoir comme certains qui ont été contraints de fuir leur pays ou d’être fait prisonnier.
Alassane OUATTARA est un homme de parole. Il tiendra sa promesse de partir dans la paix et le calme après avoir laissé son pays, la Côte d’Ivoire, dans la sérénité et la quiétude démocratique.
Ce que nous retenons aussi sur ce premier point, c’est que Monsieur Anaky nous révèle et confirme que la grogne sociale est politique. Nous ne sommes pas surpris car, nous avions dit il y a quelques jours que l’intransigeance des syndicalistes, malgré les concessions faites par le Gouvernement, cachait autres choses que des revendications corporatistes. Maintenant qu’Anaky le dit, lui l’homme politique qui semble être plus sachant que les syndicalistes, il est bon de surveiller tous les faits, dires et gestes des personnes encagoulées sous le couvert de revendications syndicales.

2. « La Cour Pénale Internationale doit libérer son ami Laurent Gbagbo car la Cour (CPI) n’a pas de preuves contre lui ».

Sur ce point, je fais remarquer qu’ils sont nombreux ceux qui se servent du nom de Monsieur Laurent GBAGBO pour tenter d’exister politiquement. La plupart, comme Anaky n’ont jamais manifesté le désir de lui rendre visite pour lui apporter un peu de compassions. Chaque fois qu’ils ont l’occasion de s’exprimer en public, en lieu et place de propositions concrètes pour le mieux-être des ivoiriens, ils sortent de leurs canaris le nom de Gbagbo Laurent. C’est devenu le meilleur fonds de commerce pour eux. Ils réclament sa libération en passant en pertes et profits les milliers de morts de notre inutile crise post-électorale. Ce qu’ils font semblant d’ignorer c’est que la CPI a son calendrier propre dans le traitement des questions de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité. Nos gesticulations ici ainsi que nos déclarations n’ont aucune influence sur ce calendrier. Alors, soyons tous patients : victimes, parents de victimes, amis et proches de Monsieur Laurent Gbagbo. Le temps, cet autre nom de Dieu nous situera tous. Arrêtons de nous servir de son nom pour justifier nos existences politiques.

3. « Le Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) est disloquée depuis 2011 ».

Nous nous demandons si Anaky est fondé à parler du RHDP, lui qui à l’origine n’en voulait pas. Nous savons qu’il a souffert pendant de longues années de son appartenance à notre coalition. Il a sauté sur la première occasion pour s’en éloigner. La réalité du RHDP, c’est que cette coalition dirige avec bonheur notre pays sous la houlette du Président Alassane OUATTARA. Le RHDP, c’est plus de 90% de l’Assemblée Nationale. Alors nous conseillons à notre ami et frère Anaky de créer un nouveau parti et chercher à avoir de nouvelles alliances qui correspondent à sa vision politique.

Le Ministre Joël N’GUESSAN
Secrétaire Général Adjoint, chargé de la Communication et Porte-Parole du RDR

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment