05232017Headline:

Côte d’Ivoire : Réaction des internautes aux derniers propos de Ouattara sur Gbagbo

ado gbagbo

Le Président Alassane Ouattara a fait une sortie inhabituelle à l’endroit de son prédécesseur Laurent Gbgabo, le 11 avril 2015. Objet d’un sondage, voici ce que les internautes pensent des propos du chef de l’État.

Le 11 avril 2015, date marquant la commémoration de la 4 année de la chute de l’ex-président ivoirien, face à des victimes de la crise ivoirienne, Alassane Ouattara qualifiait Laurent Gbagbo d’ « assassin des Ivoiriens » depuis la commune d’Abobo.

Du 12 au 26 avril, dans un sondage intitulé « Face au défi de la réconciliation, que pensez des propos de Ouattara traitant Gbagbo de “l’assassin des Ivoiriens” », linfodrome.ci a appelé les internautes à réagir, en proposant trois choix de réponses.

Le premier choix de réponse est : « Il (Ouattara) a bien fait, car la réconciliation se nourrit de vérité. » Le second choix de réponse est : « Il (Ouattara) n’aurait pas dû, au moment où tout le monde veut oublier le passé ». Le dernier choix de réponse est : « Ouattara oublie qu’il est aussi accusé comme l’assassin des Ivoiriens ».

Ce sondage qui a enregistré 610 votes – pour ne pas dire participants – a battu le record des votes de la cinquantaine de sujets soumis au jugement des internautes. Et vraisemblablement, les propos du Président de la République ont fortement déplu aux internautes. Car pratiquement tous se sont rabattus sur la dernière proposition de réponse.

En effet, le troisième choix de réponse a obtenu 470 votes soit 77,049% du résultat. Ceux qui pensent que le chef de l’État a bien fait « car la réconciliation se nourrit de vérité », ont enregistré 41 votes soit 16,229 %. Ceux qui estiment que le moment n’était pas propice n’ont récolté 41 votes soit 6,721 % du résultat.

La veille du 11 avril, nous avons joint par téléphone quelques leaders politiques et de la société civile pour recueillir leurs sentiments. Parmi eux, Amadou Soumahoro, le secrétaire général par intérim du Rassemblement des Républicain (RDR). De prime abord, il a déclaré qu’il n’a pas de commentaire à faire. Puis a demandé de juger s’il y eu oui ou non changement entre le 11 avril 2011 à aujourd’hui. Enfin dira t-il « C’est la Côte d’Ivoire qui a une réaction. C’est elle qui pourra se prononcer. Vous qui êtes au fait de tout, c’est vous qui pouvez juger s’il y a eu changement ou pas ». Quant à Joel N’guessan, porte-parole du RDR, il a affirmé dans une déclaration « qu’il ne faut pas réveiller les vieux démons ».

On pourrait donc dire que le chef de l’État a été mal inspiré le 11 avril dernier. Soit, il s’est laissé aller à l’émotion, soit il a exprimé ce qu’il pensait réellement au fond de lui. Car ce jour, les Ivoiriens ont découvert un Ouattara très différent, virulent, s’attaquant même aux occidentaux, présentés comme ses alliés par le camp Gbagbo.

Pour l’heure, un nouveau sondage est lancé. Il porte sur « après son investiture par le RHDP, victoire assurée pour Ouattara? ». Vous pouvez y participer sur la page d’accueil de linfodrome.ci.

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment