04192019Headline:

Côte d’Ivoire/ Réforme de la CEI: Maître Affousssiata Bamba Lamine manifeste une prompte réaction. Ce qu’elle a dit

MAÎTRE AFFOUSSIATA BAMBA LAMINE S’EXPRIME SUR LA QUESTION DE LA RÉFORME DE LA COMMISSION ÉLECTORALE INDÉPENDANTE

” Chers amis,

Afin que nul n’en ignore, je publie l’Arrêt de la Cour Africaine des Droits de l’Homme rendu le 18 novembre 2016. 
Cet Arrêt en ses pages 1, 34 et 35, exige de l’État de Côte d’Ivoire, la création d’un organe électoral indépendant et impartial. 
L’État devait obligatoirement le faire dans un délai d’un an, à compter du 18 novembre 2016. 
Depuis le 18 novembre 2017, l’État accuse retard de 16 mois.

Chers amis, à la lecture de cet Arrêt auquel je vous invite, notamment en pages 34 et 35, le gouvernement par la voix de son porte-parole est pris de nouveau dans un flagrant délit de mensonge et de manipulation !!
Il doit bel et bien réformer en profondeur l’actuelle CEI pour se ….

Lire la suite sur: En route pour 2020

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment