05302017Headline:

Cote d’Ivoire: réforme de la Constitution/ce qui s’est passé à l’assemblée nationale entre Soro et Ouattara

soro-ado

Soro apporte «son soutien ferme à Ouattara pour conduire à terme la réforme de la Constitution

L’ouverture de la deuxième session ordinaire de l’Assemblée nationale ivoirienne a lieu ce jour en présence du Président de la république, et du Président du PDCI-RDA.

Au cours de cette session, les députés légiféreront sur l’avant-projet de la constitution de la troisième république proposé par le chef de l’Etat ivoirien.
Le Président de l’Assemblée,Guillaume Soro a à l’ouverture solennelle de cette session ordinaire déclaré qu’Alassane Ouattara a habileté à donner une nouvelle constitution à la Côte d’Ivoire et l’a rassuré du soutien de l’Assemblée nationale.
«En effet, les accords de Linas Marcoussis et leur adoubement par la résolution 1664 des nations unies l’y engage et l’actuelle Constitution  l’y autorise. Monsieur le Président au nom des députés comme en mon nom propre, j’exprime, ici avec force que nous aussi nous vous apportons notre soutien ferme  pour conduire à son terme cette réforme si importante pour l’avenir de notre pays, » a indiqué Guillaume Soro.
Le Président de l’Assemblée nationale est persuadé que les récalcitrants adhéreront à l’idée du Président de la république et comprendront ses motivations.
Quand bien même, il s’est dispenser de dresser un portrait de Alassane Ouattara car le peuple le connait et le connait très bien, pour l’avoir élu à deux reprises, Guillaume Soro soutient que le chef de l’Etat ivoirien incarne au plus haut point la légitimité que peut seule conférer l’onction populaire.
«Assurément la voix du peuple ne trompe pas, la voix du peuple ne se trompe pas. Il y a des hommes qui sont portés par l’histoire. Mais, il y a aussi, mais c’est bien plus rare de grands hommes qui font l’histoire indéniablement. Vous faites partie, c’est pourquoi, irrésistiblement, votre présence nous rappelle celle de Félix Houphouët Boigny qui prononça ici même le 7 août 1960, ces paroles fondatrices restez historiquement gravées dans nos annales, » a-t-il rappelé.
Le Président de l’Assemblée nationale a fait ce rappel «pour montrer et démontrer qu’il existe une affinité spirituelle et une continuité historique entre, Félix Houphouët Boigny, le président fondateur et Alassane Ouattara, le Président réformateur. »
Selon lui, le temps est venu « de faire preuve d’une audace, dans les réformes et de laisser derrière nous, les hésitations et autres procrastinations qui sont autant de freins à notre évolution. »
Guillaume Soro est d’accord avec le choix de l’Assemblée nationale par Alassane Ouattara pour s’adresser à son peuple.
«Dans les moments cruciaux qui engagent l’avenir de la nation, c’est la tribune de notre assemblée qui est choisie comme lieu de prédilection pour s’adresser solennellement au peuple, » s’est-il justifié.
Il a enfin indiqué que le choix de l’institution qu’il préside témoigne du fait que le Président de la république à la conviction que l’Assemblée nationale est en capacité d’accomplir, précisément sa mission et d’assumer pleinement ses responsabilités quand le pays est confronté à des enjeux majeurs qui engagent l’avenir de la nation.
Wassimagnon, Abidjan
koaci

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment