05222017Headline:

Côte d’Ivoire / Régimes de pension : Les fonctionnaires trouve satisfaction…

 

Lors du Conseil des ministres, le président de la République Alassane Ouattara a pris une ordonnance modifiant celle N° 2012-303 du 04 avril 2012 portant organisation des régimes de pension gérés par la CGRAE dont des points étaient contestés.

Le gouvernement a procédé mercredi à des modifications sur les textes organisant le système de gestion des pensions publiques, tenant ainsi les engagement pris avec les fonctionnaires et agents de l’Etat lors des discussions engagées pour la cessation de la grève de trois semaines qu’ils ont conduite du 09 au 30 janvier.

Lors du Conseil des ministres, le président de la République Alassane Ouattara a pris une ordonnance modifiant celle N° 2012-303 du 04 avril 2012 portant organisation des régimes de pension gérés par la CGRAE dont des points étaient contestés. Le décret 2012-365 du 18 avril 2012 fixant les modalités d’application de la précédente ordonnance a été également modifié. Aussi, un projet de loi portant ratification de la nouvelle ordonnance a-t-il été adopté.

Ces différentes mesures réintroduisent dans le système de gestion des pensions publiques, tel que réclamé par les fonctionnaires et agents de l’Etat entrés en grève, « la majoration pour famille nombreuse, les allocations familiales, la pension pour conjoint survivant avec effet immédiat, le recours au dernier traitement indiciaire pour le calcul de la pension et le paiement du capital décès », a indiqué le porte-parole du gouvernement, Bruno Nabagné Koné.

Pour lui, ces mesures « consenties au prix de lourds sacrifices budgétaires » sont la preuve de la volonté d’ouverture et de dialogue du gouvernement et de son ambition constante de travailler au bien-être des Ivoiriens. Il a révélé que ces nouvelles dispositions, en plus du stock des prestations dites non contributives d’avant 2012, vont coûter annuellement en moyenne 21 milliards FCFA à l’Etat sur la période 2017 – 2032 prévue pour l’observation du système mis en place.

La Plateforme des organisations professionnelles du secteur public et l’Intersyndicale des fonctionnaires ont conduit en janvier une grève de trois semaine pour des revendications portant sur six points dont le retrait de l’Ordonnance n° 2012-303 du 04 avril 2012, relatif à l’organisation des régimes de pensions gérés par la Caisse générale de retraite des agents de l’Etat (IPS-CGRAE). Les syndicats réclamaient également le paiement du stock des arriérés liés aux mesures actées par le gouvernement en 2009, estimé à 249.6 milliards de FCFA et la revalorisation indiciaire de 150 points pour les emplois ne bénéficiant pas d’une grille particulière estimée à 21 milliards de FCFA.

Seule la revendication sur la question paiement du stock des arriérés liés aux mesures actées par le gouvernement en 2009 reste à discuter entre le gouvernement et les grévistes qui ont suspendu leur appel à l’arrêt du travail pour « un mois » depuis le 27 janvier.

Laseve.info avec AIP

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment