08212017Headline:

Côte d’Ivoire /Rencontre responsables syndicaux- bases/Les fonctionnaires durcissent le ton

Prévue ce jour à l’Université FHB d’Abidjan, la rencontre de la Plateforme nationale des organisations professionnelles du Secteur Public de Côte d’Ivoire et l’intersyndical des Fonctionnaires de Côte d’Ivoire avec leurs bases respectives, risque d’accoucher d’une souris. Les responsables syndicaux et leurs bases qui sont toujours en phase, vont rejeter en bloc, le pardon du gouvernement, pour au moins deux (2) raisons “majeures”, selon eux.  Premièrement, juste après leur conclave avec les huit (8) ministres du gouvernement, les responsables syndicaux murmuraient leur indignation, du fait que les représentants de l’État leur ont demandé de faire le deuil du paiement de leurs stocks d’arriérés, liés aux mesures actées par le Gouvernement en 2009 et estimé à 249.6 milliards de FCFA. En clair, ils ne veulent pas reconnaître ces arriérés. Par conséquent, les grévistes n’auront point gain de cause sur cette revendication.  Le deuxième point d’achoppement concerne le paiement du stock des arriérés de la revalorisation salariale, indiciaire et des accessoires de salaire dont le paiement des 150 points d’indice. Sur cette question, le gouvernement est resté muet. Comme pour montrer silencieusement qu’il ne veut pas en entendre parler.  Or, depuis le 09 janvier 2017, début de leur grève, la Plateforme nationale des organisations professionnelles du secteur public sont dans une logique “tout ou rien”. Ils ne sont donc pas prêts à céder, tant que tous leurs points de revendication ne sont pas satisfaits.  Une situation qui va compromettre fortement l’espoir du gouvernement de voir tous les fonctionnaires reprendre le service le lundi prochain. Affaire suivre.

Frimo K. D

autre presse

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment