10202017Headline:

Côte d’Ivoire –Renouvellement du permis de conduire : Le ministre Gaoussou Touré accusé de mensonge

gaoussou toure

La société Interflex Africard CI affirme que le ministre n’a pas dit la vérité sur les vraies raisons du renouvellement du permis de conduire.

Rebondissement dans l’affaire de renouvellement des permis de conduire lancé par le ministre des transports, Gaoussou Touré, et qui a amplifié la fronde sociale.

Alors que le Président Alassane Ouattara, apparemment très fâché avec son ministre sur cette affaire, lui a demandé de réfléchir à de meilleures propositions, la société Interflex Africard CI, éditrice du permis de conduire format carte de crédit rose, a pondu un communiqué accablant le ministre des transports.

En effet, l’entreprise, dans un communiqué qu’elle a fait publier dans le journal Fraternité Matin du jour, a accusé le ministre Gouassou d’avoir dit des contre-vérités pour tenter de convaincre de la nécessité de renouveler les permis de conduire.

«Le ministre des Transports, lors de sa conférence de presse du lundi 18 avril 2016, a affirmé que le permis de conduire format carte de crédit était doté d’une puce vide ne contenant aucune information liée à une base de données. C’est l’une des raisons évoquées qui serait à la base de son changement», rappelle Interflex Africard CI.

L’entreprise a rejeté cette assertion du ministre Gaoussou qu’elle considère à la limite du dénigrement. «La société Interflex Africard CI s’insurge contre toutes ses déclarations à des fins inavouées, qui tendent à mettre en cause le permis de conduire édité par ses soins et qui jettent le discrédit sur sa notoriété».

Elle se dit prête à démontrer que les puces que comportent ses permis ne sont pas vides, comme l’a prétendu le ministre. «La société Interflex Africard CI est disposée à en faire la démonstration devant qui de droit». Pour ce faire, la société a fait des précisions pour éclairer l’opinion.

L’entreprise écrit que, conformément à sa convention avec l’État de Côte d’Ivoire à travers les décrets et arrêtés, «l’instauration du permis de conduire format carte de crédit édité par ses soins durant plusieurs années découle de la convention de vienne du 8 novembre 1968, ratifiée par l’État de Côte d’Ivoire le 24 juillet 1985», que ledit permis «a été produit avec l’imprimerie nationale de France, son partenaire technique», que «le processus d’édition de cette pièce garantie sa sécurité ».

La société éditrice du permis soutient également que «la puce intégrée est une véritable révolution technologique et contient des informations sur le logiciel conçu par Interflex Africard CI, lisibles à partir de nos terminaux en Côte d’Ivoire ». Elle a affirmé sa sérénité face à cette affaire parce que convaincue de la fiabilité et l’authenticité du permis de conduire format carte de crédit rose.

linfodrome

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment