08202017Headline:

Côte d’Ivoire: Rentrée politique de l’Union des Soroïstes( UDS), un cader du RDR crache ses verités aux détracteurs de Soro

Côte d’Ivoire: Rentrée politique de l’Union des Soroïstes, Sindou aux détracteurs de Soro, «La politique ne peut pas et ne plus être une lutte de clans»

Comme annoncé, l’Union des SoroÏste (UDS), a fait sa rentrée politique samedi à Abidjan après deux années d’existence au cours d’une grande cérémonie qui a drainé plusieurs centaines de personnes dont des jeunes du  RDR comme constaté sur place par KOACI.

Méité Sindou, cadre  RDR et représentant de Guillaume Soro a, à l’occasion, assené ses vérités aux détracteurs du Président de l’Assemblée nationale.

« La politique ne peut pas et ne plus être une lutte de clans,» a-t-il déclaré en lançant au passage un appel à plus d’union au sein d la famille des républicains dont la maison, à l’en croire, est en proie à des clanismes et divisions sans précédents.

Pour Méité Sindou, la Cote d’Ivoire a soif de tranquillité et de paix et les ivoiriens doivent rester ensemble.

Il a salué le déplacement massif des jeunes à cette rentrée politique en louant leur courage et leur abnégation pour leur position tranchée en faveur de Guillaume Soro, victime de toutes les injustices et invectives.

« Nous pensions avoir mis notre loyauté envers  Guillaume Soro à toute épreuve, mais en vous voyant, j’ai vu mon soroÏsme petit,» s’est-il réjoui.

« Vous êtes des militants convaincus, traduisez votre attachement sans faille au Parrain et poursuivez ce noble combat dans un esprit citoyen et républicain, » a-t-il conclu.

Président de l’UDS, Marc Ouattara a quant à lui exprimé toute sa gratitude à la délégation conduite par le représentant du parrain à l’hôtel belle côte d’Angré.

Selon lui, Guillaume Soro, est le seul et bon ‘’piler ‘’ dont a besoin la république ivoirienne pour sa bonne marche et son équilibre, puisqu’il s’est toujours mis au service de la démocratie et de la paix.

« Il mérite de ses compagnons de lutte, des honneurs plutôt que l’ingratitude dont il est victime depuis un certain temps, » a déclaré Marc Ouattara.

Le Président de l’USD, a promis à tous les férus de Soro d’être digne dans sa marche de quête de paix et de réconciliation.

« Le SoroÏsme n’est pas un parti politique. Hier c’était un mouvement de soutien mais aujourd’hui, nous sommes un mouvement de réconciliation nationale,» a-t-il précisé.

Ouattara a enfin conclu que le mouvement rend fière chandelle au Président Alassane Ouattara et finira houpouétiste.

Wassimagnon, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment