12082016Headline:

Côte d’Ivoire: Revirement, la défense de Simone Gbagbo assistera lundi à la reprise de son procès/les raisons

simone-gbagbo

Alors qu’elle avait suspendu sa participation au procès de sa cliente, la défense de Simone Gbagbo  annonce ce dimanche son retour au tribunal.

Selon Me Rodrigue Dadje ce revirement ferait suite à la médiation engagée par le bâtonnier avec le procureur général.

« Le bâtonnier a engagé une médiation avec le procureur général, nous a assuré que des dispositions ont été prises pour que le droit de la défense soit garantie » nous explique t’il. « La commission d’avocat d’office par la cour d’assise est non avenue car depuis le 1er janvier 2015 conformément à l’article 43 du règlement numéro 5 de l’UEMOA, aucune juridiction ne peut commette d’avocat d’office, cela relève exclusivement du bâtonnier de l’ordre des avocats» précise Maitre Dadjé.

Les avocats de l’ex première Dame ont décidé de ne plus participer à son procès, après que le juge Boiqui Kouadio  ait refusé la comparution de certaines personnalités réclamées, telles que Guillaume Soro, Jeannot Ahoussou, Philippe Mangou, Edouard Kassaraté etc…

Le président de la cour d’assises d’Abidjan face à leur décision avait décidé de commettre d’office des avocats à l’épouse de Laurent Gbagbo pour la poursuite de son procès.

Simone Gbagbo est jugée actuellement au tribunal de première instance d’Abidjan-Plateau, pour crimes de sang et contre l’humanité, lors de la crise post-electorale de 2011, qui aurait fait selon l’ONU plus de 3000 morts.

Son jugement devrait donc reprendre ce lundi 28 novembre en présence de ses défenseurs.

Pour rappel, cette dernière a été déjà condamnée à 20 ans de prison dans le cadre de la même affaire pour « atteinte à la sûreté de l’Etat ».

Donatien Kautcha, Abidjan

koaci

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment