11192018Headline:

Côte d’Ivoire: Sanctions de pro-RHDP, Félix Anoblé « Je ne suis pas effrayé par les petites menaces » “C’est Bédié qui mérite”…

Félix Anoblé, président du mouvement “Forum des Houphouëtistes”, fervent partisan du parti unifié, a expliqué que c’est le président Henri Konan Bédié du PDCI qui mérite d’être sanctionné. Alors que l’ancien président de la Côte d’Ivoire promet d’exclure les cadres de son parti qui se rendront à l’Assemblée Générale Constituve (AGC) du parti unifié ce lundi, Félix Anoblé a fait savoir depuis San Pedro qu’il est fier d’aller à cette AGC.

Le député Félix Anoblé n’est pas intimidé par la mise en garde de la présidence du PDCI qui dit dans un communiqué que ses membres présents à l’AGC du RHDP pour le parti unifié s’excluraient eux-mêmes des instances du parti en bravant la décision du Bureau Politique de juin dernier. Ce Bureau Politique avait décidé à l’unanimité que le PDCI ne déciderait de son adhésion ou non au parti unifié qu’après la présidentielle de 2020.

Il faut noter que cette décision est consécutive à la revendication du PDCI de faire désigner un de ses militants actifs comme candidat de la majorité à la prochaine élection présidentielle. Pour son allié le RDR, une fois les différents partis politiques réunis en RHDP, parti unifié, une primaire en interne doit désigner le candidat de devant représenter le nouveau parti. C’est ce désaccord qui est à la base de l’éloignement observée ces derniers temps entre le Président Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié.

Le chef de l’État ivoirien a fait nommer un nouveau gouvernement composé de ministres favorables au parti unifié. Des cadres du PDCI d’Henri Konan Bédié, dont le député Félix Anoblé, ont siégé dans ce gouvernement contre l’avis du président de leur parti le PDCI. Ce lundi, les pro-parti unifié vont se réunir en Assemblée Générale Constituve, une AGC à laquelle n’est pas convié Bédié qui promet de sanctionner les personnalités de son parti qui s’y seront.

C’est à cette menace que répondait Félix Anoblé lors de la cérémonie de remise de fonds aux femmes du Grand-ouest pour leur autonomisation, samedi 14 juillet, au Rotary Club de San-Pedro. Il a expliqué que : « La paix en Côte d’Ivoire ne peut être garantie que parce que nous sommes en paix et engagés au Rhdp. C’est pourquoi nous sommes fiers d’aller à la création du parti unifié Rhdp le lundi. »

Pour Félix Anoblé, Bédié devra être sanctionné lui aussi si…
Le député de San-Pedro sous la bannière PDCI-RDR a rajouté : « Je voudrais demander aux Ivoiriens de ne pas s’effrayer des petites menaces parce que le président Henri Konan Bédié est celui-là même qui a signé l’accord politique créant le Rhdp. Il a dépêché une délégation pour aller à la création du parti unifié. »

Et donc selon lui, « Si on doit sanctionner des gens, on doit le sanctionner le premier parce que c’est lui qui a envoyé une délégation pour assister à la manifestation.»

Seulement, le camp du président Henri Konan Bédié dit n’avoir envoyé aucune personnalité à cette Assemblée Générale Constituve du parti unifié.

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment