12162018Headline:

Côte d’Ivoire: Sangaré accuse Affi d’être à l’origine de l’arrestation des cadres FPI emprisonnés

Aboudramane Sangaré, le chef de file de l’une des deux tendances du Front populaire ivoirien (FPI, opposition) a ouvertement accusé jeudi Pascal Affi N’guessan, le président contesté du parti, d’être à l’origine de l’arrestation des cadres de la formation politique, emprisonnés en Côte d’Ivoire.

“Lida Kouassi, Assoa Adou, Hubert Oulaye, Danon Djédjé, Koua Justin et Dahi Nestor sont ou ont été en prison du fait d’Affi N’guessan qui a écrit au ministre de l’Intérieur pour qu’ils soient arrêtés’’, a affirmé M. Sangaré, lors d’une conférence de presse, au domicile de Michel Gbagbo, le fils de l’ancien président Laurent Gbagbo, à Cocody.

Répondant à des questions relatives à la crise qui déchire depuis 2014 le parti fondé par Laurent Gbagbo, M. Sangaré s’est présenté comme “le premier attristé’’ par ces dissensions, déniant à M. Affi N’guessan le titre de président :“Il n’y a pas de tendances au FPI’’, a-t-il soutenu.

S’il reconnait que “la bataille d’Affi a été exemplaire à certains moments’’ de l’histoire du FPI, évoquant notamment son élection en 1990 au poste de maire de Bongouanou, il se dit “peiné que (l’ex-Premier ministre) ait pris ce chemin’’.

Depuis le début de la crise au FPI, Pascal Affi N’guessan, fait régulièrement l’objet de ces accusations. Déjà en décembre 2017, l’ancien ministre ivoirien Hubert Oulaye, pendant son procès, l’avait accusé, d’être lié à son arrestation en mai 2015, six mois après son retour d’exil.

En marge d’une conférence de presse, qu’il animait au même moment, un journaliste de ALERTE INFO a interrogé M. Affi N’guessan qui a qualifié les accusations de M. Sangaré de “diffamation’’.

“C’est le seul instrument’’ que Sangaré “a pour maintenir les gens autour de lui et se faire passer pour un leader politique’’, a-t-il réagi.

Alerte info/

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment