02282020Headline:

Côte d’Ivoire: Sara MARDOCHEE ”Que le parti qui n’a jamais été avec le tyran d’Abidjan jette la première pierre au PDCI et à son président Bédié”

Le président Bédié a reconnu ses erreurs et ses choix politiques avec ce personnage intrique chez lequel l’éthique en politique a foutu le camp. Reconnaître son erreur et le dire publiquement est un acte courageux et mérite que nous lui concédions le pardon. Maintenant, demeurer dans ses erreurs et ne pas tirer les conséquences sont des actes égoïstes et stupides car il y a un adage qui dit ceci et je le cite:<< seuls les imbéciles ne changent pas>>. Fin de citation.
Ceci dit, Monsieur Augustin Komoe, le PDCI et le président Bédié ne veulent pas être des imbéciles. Ce candidat dérivé,
l’inventeur de la politique de rattrapages ethniques a mis à terre l’économie de ce pays et la dignité des ivoiriens au regard du rapport de transparency de 2019. Informe toi sur ce rapport de transparancy , et notre devoir, c’est de le mettre aux oubliettes pour ses crimes contre l’humanité et pour crimes économiques. Es tu d’accord que ce violeur des lois de la république prenne des milliards du contribuable ivoirien pour rémunérer 8500 ex-rebels qui ont commis des crimes en son nom? Si aujourd’hui, il veut tripatouiller la constitution ivoirienne à 13 mois de la présidentielle de 2020, c’est qu’il ne veut pas répondre de ses casseroles devant la CPI.
Cet homme est une urgence nationale, pire, représente une menace pour la paix définitive, pour la réconciliation et pour l’unité de ce pays au regard de ce qu’il a décidé de tripatouiller la constitution ivoirienne à 13 mois de la présidentielle de 2020 pour éliminer d‘éventuels candidatures qui pourraient lui faire les affaires. Procéder ainsi, l’on est en droit de se poser la question.
Est il vraiment un ivoirien, patriote qui veut la paix pour la Côte d’Ivoire qui lui a tant donné?

RADIO PDCI RDA

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment