12062016Headline:

Côte-d’Ivoire: Scandale /Les invités du Premier ministre Valls « piégés »ce qui s’est passé

valls-invite

Les équipes de Quotidien, Le petit journal version TMC présenté par Yann Barthès, se sont intéressés aux invités de Manuel Valls pour son voyage officiel en Côte d’Ivoire. Une séquence qui a fait grincer des dents.

C’est le genre de séquence qui a fait la réputation de Quotidien, Le petit journal version TMC présenté par Yann Barthès sur le canal de la TNT. Lors de l’émission du lundi 31 octobre, son équipe s’est intéressée au voyage de Manuel Valls en Côte d’Ivoire. Toute une délégation (élus, conseillers) accompagnait le premier Ministre mais aussi deux invités personnels : le journaliste Nicolas Domenach et la compagne du batteur Manu Katché, Laurence Katché.
Invités aux frais de l’Etat

Deux personnes invitées aux frais de l’Etat. Problème : pour les journalistes, Nicolas Domenach en l’occurrence, le voyage se déroule en théorie avec le reste de la presse et à la charge du média pour lequel il travaille. Quant à Laurence Katché, les raisons de sa présence n’étaient pas claires. « Tu peux être l’invité de Manuel Valls et à ce moment-là, même si tu n’as aucun rôle officiel dans la délégation, tu ne payes rien ,tout est pris en charge par l’Etat et donc par le contribuable » précise Hugo Clément, le reporter de Quotidien qui faisait partie du voyage.

« Je ne me suis jamais senti inféodé à aucun »

Interrogée, Laurence Katché a tenté de répondre sur la raison de sa présence : « Je n’ai rien à dire, je suis une amie du Premier ministre, j’ai vécu très longtemps en Côte d’Ivoire, c’est mon pays de cœur et je suis ravie de revenir ici au bout de 20 ans » précise-t-elle. Pour Nicolas Domenach, la réponse a d’abord été nette : « Je ne vous répondrai pas » a indiqué le journaliste semblant peu enclin à se justifier. Avant de reprendre : « C’est une technique de journalisme de combat rapproché, c’est 40 ans de boulot (…) J’ai voyagé avec tous les ministres, de tous les clans, de toutes les couleurs politiques, je ne me suis jamais senti inféodé à aucun ».

Un hôtel payé par la Côte d’Ivoire

Selon Quotidien, Matignon s’est justifié en précisant que l’hôtel où était logée Laurence Katché (le Sofitel d’Abidjan) n’avait pas été payé par l’Etat français mais par le gouvernement ivoirien. Reste, malgré tout, le billet d’avion et les frais de déplacement lors du voyage. Contacté par Le Lab d’Europe 1, l’entourage de Manuel Valls explique que « dans une délégation officielle, depuis la nuit des temps, le Président de la République comme le Premier ministre peuvent inviter des chefs d’entreprise, des sportifs, des personnalités ». Sur place, Manuel Valls n’a pas souhaité répondre.

Midi-libre

ROMAIN DURIEZ

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment