07292017Headline:

Côte d’Ivoire/ Sécurité /De grands changement dans l’Armée et les Renseignements généraux

hamed frci

Alassane Ouattara était entouré de tous les membres du Cns au cours de cette premier réunion de son second mandat.

Dix jours après sa réélection, le président de la République, Alassane Ouattara, a renoué avec le Conseil national de sécurité (Cns). En effet, il a présidé, jeudi 5 novembre 2015, la première réunion de cette institution, à l’entame de son second mandat, au palais présidentiel, au Plateau.

Le chef de l’État qui a fait le bilan de cette instance de décision, a indiqué que le Cns, a procédé à une réorganisation des services de renseignements généraux pour les rendre plus efficaces. Cela a nécessité, selon les servies du palais présidentiel, la création de nouvelles unités au sein des forces de défense et de sécurité. Ainsi, pour le chef de l’État, il s’agit de mieux assurer la sécurité des personnes et des biens. En outre, a-t-il rappelé que le Cns, a fortement contribué à la baisse de l’indice de sécurité et surtout à la bonne tenue de l’élection présidentielle du 25 octobre 2015. Tout en saluant la levée partielle de l’embargo sur les armes, il a indiqué que des réformes urgentes ont été entreprises notamment dans le secteur de la sécurité dont la prise en compte de plus de 90 % des ex-combattants démobilisés dans le programme de désarmement, démobilisation et réinsertion. La question de l’intégration des femmes dans la gendarmerie nationale et le renforcement des capacités opérationnelles et humaines des forces de défense et de sécurité a également été abordée. En plus d’avoir réorganisé les renseignements généraux, le président de la République s’est réjoui de l’adoption par l’Assemblée nationale de la loi sur la répression du terrorisme et l’élaboration des projets de loi de programmation militaire et de sécurité intérieure pour la période 2016-2020. L’ouverture de deux préfectures maritimes à Abidjan et à San Pedro a été annoncée. De même que l’ouverture de l’Institut inter-régional de sécurité maritime et l’accueil par la Côte d’Ivoire du siège du Centre régional de sécurité maritime de l’Afrique de l’ouest. Alassane Ouattara a insisté sur la nécessité de « consolider les acquis de la réforme, de poursuivre les efforts pour une levée totale de l’embargo sur les armes et un retrait des troupes de l’Onuci dans les deux ou trois années à venir ». Et parce que la Côte d’Ivoire est « en sécurité, en paix et en de bonnes mains », selon lui, il a annoncé le redéploiement des attachés de défense dans les ambassades p

our renforcer la diplomatie ivoirienne.

Hervé KPODION

 linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment