01222017Headline:

Côte d’Ivoire :Sécurité du président Ouattara : Cherif Ousmane numéro 2 du Gspr mis très à l’écart

cherif ousmane

La sécurité présidentielle a perdu la sérénité. Depuis quelques jours, une vague de purge a lieu au sein de cette unité. Selon plusieurs sources, Cherif Ousmane, numéro du Gspr et Vagondo Diomandé, commandant du Gspr sont éloignés. Ils sont mis à l’ecart des actions de la présidence.

« le duo composé du colonel Bakary Diarrassouba, l’aide camp du Président Alassane et le Lieutenant-Colonel Ibrahim Gon Coulibaly, le chef de la sécurité présidentielle, a pris le pouvoir au GSPR bien qu’ils ne soient pas les commandants du GSPR. Le général Vagondo Diomandé, le commandant du GSPR, est confirmé dans un rôle d’intendance : gestion des autorisations d’atterrissage et de décollage des vols privés sur l’aéroport d’Abidjan. Le lieutenant-Colonel Chérif Ousmane, le numéro 2 du GSPR est aussi mis à l’écart et leurs apparitions se font rares à la Présidence », font savoir nos interlocuteurs poursuivant que tous les FRCI qui composaient l’ossature du GSPR après 2011 sont désormais éloignés ou confinés à la périphérie du dispositif de sécurité du Président.

Les quelques rescapés FRCI encore présents, sont ceux qui étaient dans la sécurité d’Alassane Ouattara pendant ses années de primature et d’opposition.

 

Auteur: Santa yerim ivoirematin

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment