10302020Headline:

Côte d’ivoire: Simone Gbagbo devant les juges vendredi (officiel)

simone gba

C’est désormais officiel. Simone Gbagbo va comparaître devant la Cour d’assises d’Abidjan à partir de vendredi prochain.

Elle sera donc jugée en Côte d’Ivoire, conformément à ce que souhaitaient les autorités. «Simone Gbagbo comparaîtra devant les juges en Côte d’Ivoire vendredi pour l’ouverture de sa session d’assises», a confié Gnénéma Coulibaly, Garde des Sceaux, ministre de la Justice, des Droits de l’homme et des Libertés publiques, hier, à Alerte Info. «Le gouvernement n’envisage pas d’autres transfèrements à la Cpi, car “la Côte d’Ivoire s’estime compétente pour juger” toute affaire sur son sol. Il nous semble plus judicieux de garder” Mme Gbagbo “pour la juger que de devoir la remettre à d’autres», a-t-il expliqué.

La Cour pénale internationale (Cpi) accuse Mme Gbagbo de “crimes contre l’humanité” commis durant la crise post-électorale. Mais, les autorités ivoiriennes refusent de transférer Simone Gbagbo vers La Haye, estimant être en mesure de lui organiser un procès équitable en Côte d’Ivoire.

Le 9 décembre dernier, Simone Gbagbo a été présentée au président de la Cour d’Assises pour l’audience d’interrogatoire sur son identité. Cette audience, très brève, s’est déroulée dans une bonne ambiance. Annoncé pour le 22 octobre, le procès de Mme Gbagbo et de nombreux dignitaires de l’ancien régime, accusés par la justice ivoirienne d’“atteinte à la sûreté de l’Etat”, liée à la crise post-électorale, avait été reporté sine die.

Ils sont près de 90 partisans de l’ex-président Laurent Gbagbo cités à comparaître devant la Cour d’assises. Entre autres, Pascal Affi N’guessan, président du Front populaire ivoirien (Fpi), l’ex-Premier ministre Gilbert Aké N’gbo, la ministre Danièle Boni-Claverie, le fils de l’ex-président ivoirien, Michel Gbagbo.

L’inter

Comments

comments

What Next?

Recent Articles