11212019Headline:

Côte d’Ivoire/ Situation socio-politique : Guillaume soro au RHDP ” au lieu d’aller se faire humilier dans les pays vous pouvez m’appelez pour me parler ”

Le président du Comité politique (CP), Guillaume Kigbafori Soro a clôturé sa tournée dans le département de Katiola, dans le Hambol par un meeting géant à la place Henri Konan Bédié le samedi 18 mai 2019.

Soro a dénoncé le comportement de certaines personnalités qui veulent occuper sa place de premier vice-président de l’Assemblée parlementaire de la francophonie faisant allusion au nouveau président de l’Assemblée nationale, Amadou Soumahoro. Il a rappelé qu’il a été élu pour deux ans.« Je suis vice-président depuis 2013. J’ai été élu au Luxembourg premier vice-président de l’Assemblée parlementaire de la francophonie avec pour vocation de devenir le président de la francophonie. Est-ce que vous savez qu’ils sont jaloux de ça ?

Ils ont commencé à appeler les chefs d’ États pour dire à leur président de l’Assemblée nationale de me chasser. C’est que vraiment vous n’aimez pas la Côte d’Ivoire. Parce que si je suis président, qu’il y ait un fils de la Côte d’Ivoire qu’il soit du FPI ou de telle opposition qui a une position dans une organisation internationale je serai content pour mon pays » a fait savoir Guillaume Soro. « Oui on s’oppose entre nous ici. Moi cela me fait honte parce que quand vous partez dire à la francophonie qu’il faut chasser Guillaume Soro, après les gens m’appellent pour me le dire :’’ mais tes gens-là qu’est ce qui se passe ?

Voilà ce qu’ils viennent dire, ils ne connaissent même pas qui tu es’’. Vous m’avez déjà chassé de l’Assemblée ici, c’est bon je suis parti.

Donc la francophonie il faut que vous rentriez ? », s’est interrogé le président du Comité politique.« Et vous n’avez même pas honte. Quand vous faites ça on me dit. Je suis premier vice-président de l’Assemblée parlementaire de la francophonie non ? Je fais malin avec ce titre là où ? J’ai été élu pour deux ans, je n’ai pas été nommé.

Donc celui qui m’a remplacé a cru que c’était automatique comme il est devenu président de l’Assemblée nationale il va aller prendre ma place. Qu’il attende un peu. Il est pressé pourquoi ?

J’ai travaillé pour être premier vice-président. Je ne suis pas venu par héritage », a-t-il expliqué. « Il y a des gens qui aiment tout avoir cadeau. Arrêtez d’appeler les présidents pour leur dire de chasser Guillaume parce qu’ils ne peuvent pas me chasser.

Maintenant si vous ne voulez pas que la Côte d’Ivoire prenne le pôle de l’Assemblée parlementaire de la francophonie au lieu d’aller se faire humilier dites le moi afin que j’écrive une lettre à la francophonie pour dire que je me retire.

Au lieu d’aller se faire humilier dans les pays vous m’appelez pour me dire :’’ Guillaume, nous ne voulons pas que tu sois président de la francophonie de l’Assemblée parlementaire’’. Si vous me le dites il n’y a aucun problème.

Je vais faire un courrier aux blancs pour dire comme je veux faire campagne de Atjongbooh, je n’aurai pas le temps d’aller présider les réunions de la francophonie donc je me retire », a témoigné l’ex-président de l’hémicycle ivoirien.

Lire sur AFRICADAILY

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment