06252019Headline:

Côte d’ivoire/Situation socio-politique: le MVCI s’interroge sur l’inaction des forces de l’ordre et du gouvernement face au manifestation des jeunes du RHDP devant la résidence de Bédié

Jeudi 13 Juin 2019-Suite aux propos tenus par Bédié le 5 juin dernier à Daoukro des faits relatifs aux conflits intercommunautaires, à l’orpaillage clandestin et à la fraude sur la nationalité ivoirienne, des jeunes proches du RHDP  ont manifesté devant la résidence du président du PDCI-RDA à Cocody hier dans la soirée.

Des voix continuent de s’élever pour condamner cette manifestation qui avait des allures mystiques vu le liquide comparable au sang versé devant la résidence de Bédié.

le Mouvement pour la promotion des Valeurs nouvelles en Côte d’Ivoire (MVCI), parti proche de Guillaume Soro note qu’en dépit du caractère totalement illégal de cette manifestation, aucune action n’a été entreprise par les forces de l’ordre pour l’empêcher.

« Le MVCI s’interroge sérieusement sur l’inaction des forces de l’ordre et par ricochet, du gouvernement, face à ce non-respect flagrant de loi régissant les manifestations sur la place publique en Côte d’Ivoire. Cette loi serait-elle abrogée quand il s’agit des manifestations violentes non autorisées du Parti au pouvoir ? Est-il désormais possible de manifester sans autorisation, y compris devant le domicile du Président du RHDP, le Docteur Alassane Ouattara  ? », a martelé Alain Lobognon  vice-président du MVCI.

Pour le député de Fresco, les Ivoiriens sont en droit d’attendre une réponse du régime en place pour éviter que d’autres manifestations d’hostilité aient lieu devant la résidence de tout responsable de Parti politique en Côte d’Ivoire.

« Le Parti au pouvoir veut-il livrer le Président Bédié à la vindicte  populaire ? Quel mal y a-t-il à interpeller un gouvernement sur la nécessité de mieux gérer la politique migratoire et sécuritaire du pays ? Dans quel complexe le RHDP veut-il enfermer les Ivoiriens en les empêchant d’aborder en toute lucidité des problèmes causés par certains étrangers en Côte d’Ivoire ? », s’est interrogé Alain Lobognon.

Lire sur koaci

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment